Aristos Marcou : Cigarette électronique, arrêtez de publier n’importe quoi

Bonne cuvée de blogsDaniel Warner: Critique of Star Gazing. René Longet: Rattraper le retard ferroviaire genevois? Philippe Meyer: Pact'Air ou Pas d'Air ? Anne Cendre: Le coup de la bétonneuse. Thomas Wenger: Luc Barthassat, la politique du tout et son contraire...

Image: Azzurro MattoEnrico Gastaldello

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Aristos Marcou : Cigarette électronique, arrêtez de publier n’importe quoi

(...)Ce qu’il faut savoir pour commencer c’est qu’actuellement aucune étude n’a permis de démontrer que la cigarette électronique était nocive pour l’humain dans des conditions réalistes d’utilisation. Ce qui est clair également, c’est que les seules personnes qui ont eu des complications de santé suite à la consommation de vape avaient déjà des problèmes de santé antérieurs. On peut raisonnablement s’interroger quant à la pertinence pour un asthmatique de vapoter… Par contre, il n’y a pas de cas de maladie chez des personnes en bonne santé recensées actuellement et que l’on peut, de manière irréfutable, imputer à la vape. (...) Ou est la différence me direz-vous? Elle est élémentaire. Lorsque de vous vaporiser quelque chose, ce quelque chose change d’état et passe de l’état liquide à l’état gazeux, mais il reste le même produit si j’ose dire. Si vous vaporisez de l’eau, ça reste de l’eau. Sous forme de vapeur, mais de l’eau quand même. Donc si vous vaporisez un liquide à cigarette électronique, vous inhalez de la glycérine végétale, du propylène glycol, des arômes alimentaires et de la nicotine. Vous savez donc ce que vous consommez. Pour la cigarette classique, c’est de la combustion. La combustion est un changement de la matière au niveau moléculaire. (...)

Daniel Warner: Critique of Star Gazing

(...) The star gazing at Davos reflects something that not only fascinates but also puzzles. When I lived in Villars, locals were serenaded by outside proposals for outlandish developments: the first Sheraton hotel in the mountains, the largest discotheque in the region, the biggest tennis center, etc. (...) In Geneva, unfortunately, similar star gazing has occurred. Noteworthy would be some of the promises made for the Stade de Genève or the recent catastrophes involving FC Servette or the hockey club, Genève-Servette. What was there that led people to believe that a Majid Pishyar, Marc Roger, Hugh Quennec or some Canadian millionaires would introduce the kind of stability for the local sports teams that Geneva and its traditional bankers are known for. If local banks advertise their expertise and historic reputations, why would far-flung proposals by non-locals be so appealing? (...)

René Longet: Rattraper le retard ferroviaire genevois?

Le 30 janvier dernier la Tribune de Genève consacrait une page aux "ambitions" ferroviaires genevoises pour... 2050. Après la douche froide des subventions fédérales non accordées aux lignes de tram transfrontalières, voici donc nos projections ferroviaires pour dans 32 ans. Selon les statistiques officielles (Observatoire statistique transfrontalier, synthèse 2016), l'espace transfrontalier, défini ici comme le canton de Genève, le district de Nyon et "la zone d'emploi du Genevois français", comptait au 1er janvier 2013 (!) 953'000 personnes. 5 années plus tard on a sans aucun doute franchi la barre du million. De son côté, le service cantonal de la statistique a publié en juillet 2016 des scénarios démographiques allant jusqu'à une augmentation de 150'000 personnes d'ici 2040. Nous sommes donc exactement dans les mêmes ordres de grandeur que l'agglomération de Zurich. (...) L'agglo zurichoise est desservie par... 32 lignes de S-Bahn ou RER. Pertes de temps? Très limitées, fluidité des relations, facilité de déplacement, confort… Rien de tel, absolument rien, n'est prévu à l'horizon 2050 (!) dans l'agglo genevoise.

Philippe Meyer: Pact'Air ou Pas d'Air ?

Voilà que les autorités du Grand Genève ont conclu un pacte par lequel elles s'engagent à appliquer 14 mesures pour limiter, à défaut de diminuer, la pollution dans la région du Grand Genève. La belle affaire. Après plusieurs années d'inaction ou presque, on sort un lapin blanc d'un chapeau....Mais ne serions-nous pas proches d'élections cantonales, par hasard ? Je n'ai pas réussi à trouver les 14 actions contenues dans ce pacte, à part la circulation alternée en cas de pic de pollution, à croire que...Non, çà je me refuse à le croire. Par contre, je me demande comment certains objectifs énoncés, comme la diminution de 50% des émissions d'oxyde d'azote, vont être possibles, alors que l'aéroport va accueillir 40% de passagers supplémentaires, donc plus d'avions et de véhicules terrestres pour emmener les passagers vers/de l'aéroport. Ce Pact'air ressemble plus à de l'enfumage électoral .....Pourvu que l'avenir me donne tort !

Anne Cendre: Le coup de la bétonneuse

« Pourquoi tout finissait chez nous en bordel monstre ? Souvent je me demande. » La question est posée par la jeune personne (est-ce un garçon, est-ce une fille, on ne sait pas trop) qui raconte la vie de sa famille Dans l’béton : un père bricoleur affreusement maladroit , qui s’entiche des travaux de bétonnage, une mère qui « voulait nous garder propres, même le ouikinde », une « ptite sœur » surnommée Poulette, parce « qu’elle a noué des liens d’amitié tout à fait exceptionnels avec une poule de la basse-cour voisine », des grands-parents très tolérants, et une bétonneuse. La bétonneuse a changé leur vie. (...)

Thomas Wenger: Luc Barthassat, la politique du tout et son contraire

Entre dénigrement, mauvaise foi, contrevérités et mensonges, la manière de faire de la politique de Luc Barthassat s’apparente bel et bien à celle d’un Donald Trump et tend à décrédibiliser le débat politique. En juin 2016 dans le journal régional de la RTS "Couleurs locales” j'avais osé dire que Luc Barthassat me faisait un peu penser à Donald Trump ou à d’autres personnalités politiques qui disent tout et son contraire. Le Conseiller d'Etat m'avait alors envoyé une lettre de quatre pages intitulée: "Une pollution nauséabonde des débats" dans laquelle il m'écrivait : "En attaquant comme vous le faites, en dessous de la ceinture, vous participez à l'abaissement du niveau moral de la politique, vous accentuez l'atmosphère délétère, agressive, qui sévit depuis plusieurs années. Dégueuler, cracher, manquer de respect, ...voilà une habitude qui contribue à décrédibiliser la parole politique, à renforcer une pollution nauséabonde des débats." Force est de constater, un an et demi après, que la comparaison avec celui qui est devenu Président des Etats-Unis s'est répandue…

Pascal Holenweg: Vive mon droit à moi tout seul

(...) Le droit international que veut affaiblir l'UDC, précisément parce qu'il est un droit international supérieur aux droits nationaux (qui sont eux-mêmes supérieurs aux droits régionaux et locaux), c'est surtout celui qui proclame et veut défendre les droits humains, et c'est en particulier la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH), issue du Conseil de l'Europe dont la Suisse est membre, mais à l'égard de laquelle les populistes de droite cultivent une allergie qui confine à l'exécration. Ce droit international protège pourtant les Suisses autant que les autres (les Suisses sont d'ailleurs parmi les plus fréquents utilisateurs des voies de droit internationales), et protège la Suisse autant que les autres Etats, pour autant qu'ils soient des Etats de droit. Mais parce qu'il est un moyen pour les plus faibles de se défendre contre les plus forts, il l'est aussi, et c'est sans doute ce que ses ennemis de droite ne lui pardonnent pas, de défendre les "rebuts de la société" contre les inclus (dont font de toute évidence partie les membres du comité de l'initiative udéciste). Le droit international ne garantit pas seulement des libertés idéales et des droits politiques, il garantit aussi des droits sociaux très concrets (au logement, au travail, à un revenu) et des droits juridiques face aux Etats (le droit à être défendu, le droit à ne pas être condamné sans jugement ni jugé sans enquête, le droit à la dignité en détention...), alors même qu'il reste un droit des Etats -mais des Etats ensemble, non de chaque Etat pour soi. (...)

André duval: Le journalisme de grand-papa

A cette époque, la grande majorité des journalistes en rigolaient et nous rabâchaient le sempiternel « Comment ? Vous voulez revenir à l’école de grand-papa ? ». Aujourd’hui, alors que tout change, le journalisme est à son tour dans la tempête ! La presse écrite est sur le point de disparaître. (...) Peu importe alors de se livrer en toute confiance aux tout puissants publicitaires qui désormais dirigent les médias, peu importe de s’exposer aux innombrables « fake news » qui alimentent le Web. Bonjour la propagande qui affaiblit la démocratie et la libre opinion publique. Adieu le journalisme de qualité, l’information indépendante et multiple que seuls les médias payants peuvent nous procurer. Y aura-t-il alors quelqu’un pour dire : Quoi ? Vous voulez revenir au journalisme de grand-papa ? Le monde change nous dit-on. Soit. Mais faut-il pour autant s’y adapter de la pire des manières ? (...) (TDG)

Créé: 01.02.2018, 15h58

Articles en relation

John Goetelen: Mort d’Alexia : il n’y a qu’une victime

La revue des blogs Béatrice Deslarzes: Une fausse voie. Rolin Wavre: La Suisse injustement traitée. Natacha Buffet: GEM (ou pas!) Vincent Schmid Images pas neutres. Pascal Décaillet: Le journalisme sera local, ou ne sera pas. Edmée Cuttat: Le dernier Woody Allen. François Baertschi Le PLR a fait exploser les coûts de la santé Plus...

Didier Bonny: Coupes budgétaires en Ville: une votation encore utile?

La revue des blogs Mireille Vallette: La valse du PDC sur le voile à l’école. Pascal Holenweg: Initiative "antiburqa" : vers un contre-projet indirect. Claude Bonard: Les boiseries du château de Zizers au Musée d'art et d'histoire. Plus...

Bruno Hubacher: Vérité ou liberté ?

Blogs sous revue Laurence Corpataux: Respect. Bernard Comoli: Les peuples autochtones d'Amazonie brésilienne à Versoix. Sylvain Thévoz: Eloge du stand. Jacques-Simon Eggly: Lumières et trompe l’oeil de Davos. Plus...

Alexandre de Senarclens: L’avenir prometteur de l’industrie genevoise

Bons blogs Vincent Schmid: Le transhumanisme, espérance ou cauchemar ? Pascal Holenweg: Salauds de pauvres. Rémi Mogenet: David Lynch et la figure du méchant brigand. Herbert Ehrsam: Une dictature cachée ! Daniel Warner: Roger Federer the Humorist. John Goetelen: Guillaume Canet et la masculinité... Plus...

Adrien Faure: No Billag et les « libertarien »

Blogs à lire Christophe Ebener: Bien plus qu’un luxe, la truite lacustre. John Goetelen: le cas Laura Laune. Didier Bonny: « Downsizing »: un petit film. Pascal Holenweg: Musée d'Art et d'Histoire de Genève : ça se décante Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

USA: les enfants de migrants séparés de leurs parents
Plus...