Anne Cendre: Merci à Delphine de Vigan

Blogs à lireDjemâa Chraïti: Syrie : la guerre d'après. Maurice-Ruben Hayoun: Sartre d’Annie Cohen-Solal Quel monument ! John Goetelen: Sixième extinction de masse : pas de panique ! Adrien Faure: Quatre types de libéraux. Pascal Holenweg: Le sale goût des fraises de Huelva. Didier Bonny: « Les Crevettes pailletées »

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Anne Cendre: Merci à Delphine de Vigan

« Vous êtes-vous déjà demandé combien de fois dans votre vie vous aviez réellement dit merci ? Un vrai merci. L’expression de votre gratitude, de votre reconnaissance, de votre dette. » Ainsi peut-on lire dès la première page de Les Gratitudes (JC Lattès, 173 p., 17 €) le thème du roman de Delphine de Vigan qui vient de paraître. (...) Je veux dire ma gratitude à Delphine de Vigan pour un livre à la fois émouvant – par son sujet – et drôle – par la façon dont elle traite le langage, en fine ciseleuse de la langue française. Je l’ai lu dans un train et n’ai pas vu le temps, ni les paysages, passer. (...) Les mots sont particulièrement importants pour cette vieille dame qui a été correctrice. (...) d’imprimerie.

Djemâa Chraïti: Syrie : la guerre d'après

Mon témoin d'origine syrienne est assise à une petite table de bistrot devant moi, les yeux écarquillés encore par l'horreur entr'aperçue, elle baisse la voix pour me raconter ce qu’elle a vu après deux mois passés en Syrie. Ses yeux s'emplissent de larmes tandis qu'elle décrit la situation. - Si tu savais le courage que ces femmes ont. Ce sont des villages entiers où il n'y a plus un seul homme. Ils ont tous été tués; pères, frères, fils, oncles, grands-pères, tous du plus vieux au plus jeune, embarqués, liquidés. Les rebelles les ont emportés et tués, les uns après les autres, certains après avoir été soumis à la torture. (...) Une mère m'a raconté une histoire incroyable continue-t-elle ! (...)

Maurice-Ruben Hayoun: Sartre d’Annie Cohen-Solal Quel monument !

Tout ce que vous aimeriez savoir sur Sartre, ses jeunes années, sa vie familiale, sa vie privée, son entrée à l’Ecole Normale Supérieure, et même avant, ses séjours dans des villes de province, le remariage de sa mère avec un autre polytechnicien, camarade de promotion d’un père qu’il n’a jamais connu puisqu’il n’avait pas encore deux ans lors de sa disparition, oui, tout cela, bien présenté et solidement argumenté, vous le trouverez dans le livre de Madame Annie Cohen-Solal qui ne cache pas (et elle a bien raison) son empathie profonde avec l’objet de sa belle étude. J’ai rarement lu la biographie d’un grand philosophe avec autant de plaisir. Mais bienveillance ne veut pas dire parti pris ; nous avons affaire à une bonne philosophe doublée d’une fine psychologue. On pense alors un peu à la thèse de W. Dilthey sur l’événement vécu et la littérature (Das Erlebnis und die Literatur). Ce livre immense (près de mille pages avec préface, notes et bibliographie, sans omettre l’index) s’ouvre sur un inédit datant de 1956 (...)

John Goetelen: Sixième extinction de masse : pas de panique !

Stewart Brand est un biologiste né en 1938. Après avoir soutenu et diffusé ce que l’on nommait la contre-culture dans les années 1960, il a fondé la Long Now Foundation, organisation vouée à repenser le monde sur le mode du long terme. Il vit aujourd’hui sur une péniche en Californie. Alors que la grande angoisse climatiste se nourrit des supposés cauchemars planétaires à venir, dont l’extinction des espèces, Stewart Brand dédramatise cette dernière dans un long article en anglais paru en 2015. Il regrette d’abord que la question soit traitée de manière morbide et affective. (...) Il constate d’abord que jamais la vie sur Terre n’a été aussi abondante et diversifiée. (...) Mais alors, les hérauts de l’Apocalypse sont-ils des idiots? Ne savent-ils pas ce qu’ils disent? (...)

Adrien Faure: Quatre types de libéraux

Il me semble que l’on peut observer quatre types, quatre idéaux-types, de libéraux en francophonie (et peut-être au-delà). 1. Les libéraux reconnus comme tels par les grands médias et le grand public. (...) 2. Les libéraux présents dans le monde académique (étudiants, professeurs, chercheurs). (...) 3. Les libéraux actifs dans les think-tanks, les instituts et les centres de recherches non académiques. (...) 4. Les cyber-libéraux, c’est-à-dire les libéraux actifs sur le net et les réseaux sociaux. C’est parmi eux que l’on retrouve toutes les positions les plus radicales (anarcho-capitalisme, minarchisme, agorisme) et les mélanges idéologiques les plus surprenants. (...)

Pascal Holenweg: Le sale goût des fraises de Huelva

L’année prochaine, le gouvernement marocain envisage d’envoyer 20'000 travailleuses saisonnières en Espagne pour récolter des fraises et autres fruits rouges. C'est 4000 travailleuses saisonnières de plus que l'année dernière. Ces travailleuses sont expédiées en Espagne dans le cadre d'un système de contingent et leur statut renvoie, mais en pire, à celui des saisonniers des années soixante en Suisse. (...) Le syndicat SOC-SAT a lancé une campagne d'information auprès des cueilleuses, et des actions pour que les prescriptions légales sur le travail soient respectées et pour que les agressions sexuelles contre les travailleuses soient réprimées. Des militantes sillonnent les champs de fraises et se rendent dans les baraques des travailleuses pour les informer de leurs droits et recueillir leur témoignage. Une première section syndicale d'entreprises a été créée, un service de consultation juridique est prévu, une collaboration a été instaurée avec le syndicat marocain des travailleurs et travailleuses agricoles (FNSA). Soutenons donc, avec le Solifonds, l'action du syndicat SOC-SAT

Didier Bonny: « Les Crevettes pailletées »

Inspiré de la véritable équipe de water-polo gay dont est membre le co-réalisateur Cédric Le Gallo, le film a pour ambition, selon ses deux metteurs en scène, de défendre les valeurs de liberté, de droit à la différence et à l’outrance et de faire triompher la légèreté sur la gravité de la vie. Pas étonnant par conséquent que « Les Crevettes pailletées » partent dans tous les sens, pour le pire et le meilleur. Commençons par le pire. (...) En conclusion, un film qui est constamment à la limite de la sortie de route, voilà qui est bien normal pour un road-movie, mais qui l’évite le plus souvent grâce à ses personnages certes trop caricaturaux, mais également attachants et touchants. (2.5 étoiles)

Joël Fischer: Le Léman avait des airs de mer d'Iroise...

Le lac Léman avait des airs de mer d'Iroise ces deux derniers jours, alors quoi de plus logique pour un photographe que d'aller se promener le long de ses berges submergée d'impressionnantes vagues, dérangeant le calme habituel de ses habitants à poils et à plumes...décoiffés… (...)

Gérard Prudeau: Quelle quantité de weed?

Comme dans tous les contextes du quotidien, tout le monde possède son propre goût et cela reste et restera toujours un sujet subjectif. Dans le monde du cannabis, sachez que chaque personne possède également sa propre préférence quant à la taille du joint. Toutefois, des études ont été menées sur la quantité de weed dans un joint moyen. Découvrez dans cet article, les détails sur ce sujet. (...)

(TDG)

Créé: 16.05.2019, 11h23

Articles en relation

Bernard Comoli: Une ONG genevoise et l’Amazonie péruvienne

La revue des blogs Mireille Vallette: «Qatar Papers» décortique l’offensive méthodique des Frères Musulmans. Arnaud Cerutti: Bojan Dimic, coeur Grenat. Daniel Warner: Free and fair elections are essential for a functioning democracy. Rémi Mogenet: Joseph de Maistre et le désamour de la littérature « spécialisée ». Pascal Décaillet: On impose trop le labeur ! Plus...

Edmée Cuttat: Festival de Cannes: des valeurs sûres, huit nouveaux et quatre femmes en compétition

Fins blogs Pascal Holenweg: La Mère de tous les votes genevois du 19 mai. André Pfeffer: Y a-t'il un manque de logements sociaux ? Gérard Meyer: Résister au capitalisme. Maurice-Ruben Hayoun: De quel sionisme parlons nous aujourd’hui ? Manuel Alonso Unica: Tous pourris ? Plus...

Stéphane Guex-Pierre: Butin de votes

Blogs intéressants Sylvain Thévoz: Urgence démocratique. Arnaud Cerutti: Chapeau Alain Geiger! Pascal Décaillet: Autodafé dominical. Didier Bonny: « Nous finirons ensemble » : les illusions perdues. John Goetelen: Trump, la grosse bête qui (re)monte Plus...

Arnaud Cerutti: Servette FC: ce merveilleux supplément d'âme

La revue des blogs Pascal Décaillet: C'est la politique elle-même qu'ils dévastent ! Didier Bonny: « L’Adieu à la nuit » : sujet complexe abordé avec sensibilité. Hélène Richard Favre: 8 mai pour les uns, 9 mai pour les autres. Maurice-Ruben Hayoun: De la résilience dans la tradition juive Plus...

Antoine Vielliard: Le MCG fait la loi à Genève

Blogs à lire Rémi Mogenet: J'ai visité le musée du Prado, à Madrid, à l'occasion d'une visite . Pascal Holenweg: Oui, mais après ? Jean-François Mabut: Le RIC sur la culture, c'est la fin des communes genevoises Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Genevois disent oui à la RFFA
Plus...