Anne Cendre: Elucubrations sur l'U

La revue des blogsEric Bertinat: Contre le développement tout azimut de notre canton. André Thomann: Il faut supprimer le sport. Jean-Michel Bugnion: La blochérisation. John Goetelen: L'affaire Weinstein selon Véro~nique. Cédric Segapelli: Les forçats de l’océan. Hélène Richard-Favre: Nouvel An à Berlin, une zone pour femmes…

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Anne Cendre: Elucubrations sur l'U

Plus j’avance en âge, plus j’aime les mots. Les mots sont composés de lettres. Certaines lettres me parlent plus que d’autres. La lettre U m’a toujours particulièrement plu. Alors que Rimbaud, qui inventa la couleur des voyelles – A noir, E blanc, I rouge, O bleu -, la voyait verte, elle me paraît jaune, d’un jaune pur, sûr et dur. La culture de l’U (du U), ce truc absurde et futile, m’amuse, je muse, j’en use et en abuse : accumulation, cucurbitacées, cumulonimbus, tubulure, tutu ! Beaucoup de langues ignorent le son U. L’anglais, l’italien, l’espagnol, le portugais, le russe, pour ne citer que quelques exemples, ne peuvent le prononcer. On le trouve en turc. En allemand il faut le coiffer d’un chapeau, l’Umlaut, le tréma, pour entendre cette sonorité subtile, truculente, lugubre parfois. Le néerlandais utilise l’U, mais il faut parfois le doubler pour qu’il résonne comme en français. Le fameux i grec – l’upsilon - est en réalité un U, que l’on retrouve curieusement en Suède où l’Y se prononce U. (...) Toutes les lettres de l’alphabet peuvent accompagner U en formant une syllabe, un exploit qu’aucune autre voyelle ne réussit : au, bu, cul, du, eu, fût, gus, hue, iule, jus, Ku (Klux Klan), lu, mu, nu, ou, pu, Qu (Yan, poète chinois), rue, su, tu, vu, wu (dialecte chinois), yue (Cantonais), et zut !...

Eric Bertinat: Contre le développement tout azimut de notre canton

(...) Pour le secrétaire général de l'UDC-Genève que je suis, 2017 fut une année presque exclusivement dédiée à la préparation les élections 2018… Notre politique de maîtrise de l'immigration est évidemment à l'opposé du Plan Directeur Cantonal 2030 qui est articulé sur un chiffre clé : accueillir 100'000 personnes de plus à Genève d'ici 2030, soit une population totale de 600'000 personnes. La démesure sera pour l'UDC l’élément fédérateur de notre combat contre le développement tout azimut de notre canton. La construction impétueuse de logements et d'infrastructures pour notre canton, la dette qui ne cesse d'augmenter, les effectifs disproportionné de l’Etat et sa caisse de pension incroyablement coûteuse, le chômage genevois le plus élevé de Suisse, le passage des 100’000 permis de travail accordés aux « frontaliers » qui trouvent un emploi à Genève alors que 12'000 chômeurs recherchent du travail et que sont comptabilisés 15'743 demandeurs d'emplois et que 13'000 dossiers sont traités par l'Hospice Général. Et la circulation que l'on ose plus appelé "mobilité", entravée par de multiples chantiers qui encombrent les routes et traînent leur spleen pendant que les travailleurs perdent temps et argents, des nuisances sonores et de la pollution qui affectent la santé des milliers de personnes. La démesure, c'est tout cela. Ce n'est pas assez semble-t'il, puisqu'une majorité d'électeurs continue à soutenir les partis en place. Mais pour combien de temps encore ? (...)

André Thomann: Il faut supprimer le sport

Attention, je n’ai pas dit qu’il faille se passer d’exercices physiques destinés à assouplir les jointures et éviter l’obésité. Cela reste la liberté de chacun. Notez que cette course à la bonne forme physique, à maintenir ou à acquérir, est relativement récente, quand vous aviez manié la faux une journée, quand vous aviez manipulé plusieurs fois la manivelle du puits pour en tirer de l’eau, quand vous aviez longtemps marché pour aller au travail (avant le métro et les bus), vous n’aviez pas l’idée d’aller vous exercer au fitness, qui n’existait pas encore. Vous étiez en bon point, c’est-à-dire en bonne santé, sens qu’on donnait alors à ce mot. Embonpoint n’est devenu péjoratif que plus tard. Non, il s’agit de l’activité de compétition, qui est selon moi contre-nature. À l’école, celui qui veut à tout prix être le premier de classe cherche la gloriole et c’est une bien sordide ambition. (...) Le sport est devenu, l’a probablement toujours été, déjà à Olympie, une affaire de fric et de prestige. (...)

Jean-Michel Bugnion: La blochérisation

Les arguments, uniquement égocentrés, des partisans de Billag et les réactions qu’ils expriment sur les réseaux confirment qu’un phénomène inquiétant et dangereux se développe dans notre pays : se répand de plus en plus la pensée d’un entrepreneur qui doit sa fortune au commerce international mais qui en rejette toute réglementation, d’un nationaliste qui doit son succès politique à la peur de l’étranger et du changement, d’un homme âgé qui n’a que faire des conséquences de ses actes pour les générations futures. Moi d’abord, c’est son credo, qui devient celui d’un nombre grandissant d’adeptes, au détriment de ce qui a construit la Suisse et cimenté son histoire : les échanges et la solidarité. Sans ceux-ci, je peine à imaginer comment notre petit pays aurait pu survivre aux grands bouleversements du XXème siècle, ne pas éclater sous la force centrifuge de trois minorités linguistiques. Or, la blochérisation, cette exaltation du Moi et la Suisse d’abord, menace très fortement ces deux pierres angulaires de notre survie. (...)

Jean-Souhel Gowrié: Bonne année à François

Je n'avais pas souhaité un Joyeux Noël à François (il aime tellement qu'on l'appelle comme ça...simplement) parce que je n'étais plus tellement sûr de savoir s'il y...croit... Pape ? De qui exactement ? Car depuis un bon moment déjà François ne s'intéresse plus à la condition, misérable, de ses ouailles. Il est allé en Grèce et en est revenu avec douze familles musulmanes dans ses bagages. Car comme tout le monde le sait, les chrétiens irakiens, syriens etc. vivent dans un paradis tellement enviable que "leur" pape n'a pas besoin de s'en occuper. Par la suite, François est allé rendre visite aux...Rohingyas, des musulmans (encore) que la junte militaire de Rangoon persécute depuis quelque temps. A leur vue il "a pleuré". Il a ensuite cherché où il peut aller mais "Noël" l'a rattrapé. Il en a alors profité pour pourfendre la politique "méchante" de l'Occident vis-à-vis de "ceux qui viennent chercher refuge chez nous"...

Marie-Jeanne Accietto: Autisme Genève et les SIG

Le 4 décembre 2017, Autisme Genève a fêté ses 10 ans d’existence. Nous avons débuté les festivités en faisant la course de la Marmite sous les couleurs de l’autisme, le bleu. Toute l’année 2018 va être ponctuée par des actions visant à sensibiliser le plus grand nombre à la cause que nous défendons au quotidien. Au-delà de l’anniversaire d’Autisme Genève, c’est surtout d’autisme que nous voulons parler. C’est pourquoi, notre campagne de sensibilisation va s’étendre à toute la Romandie. Dans tous les cantons, en effet, des personnes elles-mêmes concernées, des parents, des professionnels avertis, des étudiants, des sympathisants rejoignent les associations et défendent avec elles les bonnes pratiques, reconnues au niveau international. Nous nous en félicitons et nous voulons faire connaître ces bonnes pratiques au plus grand nombre ! Permettez-moi, au nom de tous les membres de notre association que j’ai le plaisir de présider depuis 10 ans, de vous souhaiter à tous une excellente Nouvelle Année avec le vœu que du renouveau puisse s’opérer dans vos vies !

John Goetelen: L'affaire Weinstein selon Véro~nique

Elle n'est pas sans son la Sanson. Elle donne de la voix à propos du grand flip de l'automne: un monstre était dans la maison et se tapait presque toutes les oies à disposition – et elles étaient nombreuses. Et qu'en dit-elle, la Véronique? Elle commence par une bonne nouvelle à Elle: " Je n'ai jamais été féministe. " Elle ajoute ensuite: " Avec l'affaire Wein­stein, tout le monde se met à ouvrir sa g*****, même des gens à qui on a juste effleuré la main. J'ai peur que tout cela ne tue la séduc­tion, ne tue les appels qu'on se fait avec nos phéromones et qu'on ne puisse plus dire "Bonjour madame". " C'est vrai, comment va-t-on encore faire crac-crac ou fondre dans un océan de romantisme si l'on n'ose plus s'adresser à une dame en vue de la séduire? Messieurs, osez, prenez des risques, sans trop de lourdeur mais sans vous excuser, par pitié. (...)

Hélène Richard-Favre: Nouvel An à Berlin, une zone pour femmes…

Lors de ce Nouvel An à Berlin, il s’agirait de réserver une zone spéciale aux femmes pour parer comme possible aux scènes d’agressions sexuelles qui avaient entaché le Nouvel An 2016 à Cologne mais en même temps, justifier ce dispositif dans le cadre des suites de l’affaire Weinstein. Cela signifierait, en somme, qu’on reconnaît le comportement à risque de personnes invitées à se joindre à la fête mais qu’on a de quoi y faire face par des espaces réservés à leurs potentielles victimes. (...)

Cédric Segapelli: Les forçats de l’océan

La collection Territori prend le large au propre comme au figuré puisqu’après avoir arpenté quelques zones rurales reculées du pays, son directeur Cyril Herry nous propose Ecume, un nouveau texte de Patrick K. Dewdney dont l’intrigue se déroule dans un contexte maritime, plus précisément au large des côtes de l’océan Atlantique en partageant les affres de deux marins pêcheurs naviguant au bord de l’abîme. Côtoyant des auteurs comme Frank Bouysse, Séverine Chevalier, Antonin Varenne, Eric Maneval et Laurence Bieberfled, entre autres, on avait découvert Patrick K. Dewdney avec Crocs, un texte d’une éblouissante noirceur où le verbe forme une terrible alliance avec une intrigue propre aux romans noirs magnifiés par une prose racée pleine de colère et de révolte. (...)

Didier Bonny: Les films que je n’aurais pas dû aller voir en 2017

Pour débuter cette rétrospective un peu particulière, l’honneur revient à « Stars 80, la suite », dernier film vu cette année et sans conteste le plus mauvais. Fort de son succès mérité en 2012, « Stars 80 » alliait avec un certain bonheur retrouvailles des chanteurs des années 80 et une bonne dose d’autodérision, les producteurs ont souhaité remettre le couvert avec cette suite. (...) J’ai également attribué à quatre autres films, sur les 63 que j’ai vus cette année au cinéma, une seule étoile (1) : « The Square »… « Blade Runner 2049 »… « L’amant double »… (...) (TDG)

Créé: 31.12.2017, 15h18

Articles en relation

Thomas Putallaz: Je ne me contenterai pas des excuses d'Apple

Blogs toujours Xavier Comtesse: Apple Watch lance régulièrement des défis à ses usagers ! Rolin Wavre: Quand le mariage guérissait du viol ! Lise Wyler: Bonnes résolutions. Didier Bonny: « Jumanji » : un très bon divertissement. Claude Bonard: Schwarzenberg, Prokesh et l'Aiglon Plus...

François Baertschi: Protéger les Genevois à l'heure du numérique

Blogs en tout genre Claude Bonard: Genève le 31 décembre 1813 et 1er janvier 1814 , ce n'était pas la joie ! Adrien Faure: Lénine et les Etats-Unis . Olivier Perroux: Bit...cons. Joelle Fiss: Ma réponse libérale à la solidarité. Plus...

Sylvain Thévoz: Réponse à P. Rothenbühler à propos des mendiants Roms

La revue des blogs Jacques-Simon Eggly: Le défi européen de la Suisse en 2018. Olivier Emery: Jean de Genève et François de Rome . Edmée Cuttat: Plongée originale dans un quartier juif hassidique de New York. Didier Bonny: « Le crime de l’Orient-Express ». Plus...

Rolin Wavre: Palestine, la résistance non-violente comme nouvelle base de négociation ?

Blogs à lire Béatrice Deslarzes: Des Fêtes à visage humain. Maurice-Ruben Hayoun: Pourquoi Israël, pourquoi Jérusalem ? Edmée Cuttat: *Momo", tragi-comédie laborieuse. Didier Bonny: « The Square » : un paquet vide. Plus...

Michèle Roullet: Joyeux Noël? Harcèlement collectif

Bons blogs Philippe Souaille: La fin du privilège helvétique. Claude Bonard: La Restauration genevoise vue de Paris. Marie-France de Meuron: « Il est né le Divin Enfant ». Christian Brunier: Groupes ethniques à Myanmar. Cédric Segapelli : Héros Secondaires. Effets primaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Suisse, nid d'espions
Plus...