Olivier Perroux et Mauro Poggia bloguent sur la régulation des travailleurs étrangers

Les blogs de la TribuneLe Vert estime que la Suisse doit accueillir moins d'entreprises, le MCG se gausse du positionnement de son ancien parti, le PDC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Olivier Perroux : Travailleurs étrangers: Le Père Noël a encore ses partisans D'un côté une initiative UDC qui propose de sortir de la libre circulation. De l'autre, rien. Enfin, si! un député PDC vient de danser du ventre. D'un côté il propose aux patrons de se discipliner, et de l'autre à l'Etat d'intervenir... en restant flou sur les intentions. Dans ce type de débat, deux choses me fascinent. Les incohérences et les amalgames. (…) L'élément le plus fondamental de ce débat concerne la position de l 'Etat. Les partis de droite s'appliquent à proposer des solutions incohérentes et contraire à leurs programmes politiques. Pour ma part, je préfère que la Suisse reste signataire des accords de libre-circulation et se la joue plus cohérente sur d'autres plans. D'abord, qu'elle cesse de croire qu'en attirant des multinationales sur son sol pour des raisons fiscales, on aide les travailleurs de ce pays et au final notre économie. Par contre, elle pourrait développer tout un pan de son activité sur la promotion des talents qui l'habitent et faire en sorte que son système de formations professionnelles soit encore plus adapté à son marché du travail. Quels partis déjà taillent régulièrement dans les crédits de la formation et de la recherche?

Mauro Poggia : Libre circulation: l'huile et l'eau La Tribune de Genève nous rapporte les propos tenus par Gerhard Pfister, président du groupe PDC aux Chambres fédérales, dans les colonnes du Tages Anzeiger, le 24 décembre, en réaction à l’initiative UDC contre l’immigration de masse : «Je propose que les entreprises suisses trouvent un système d’accord de branche, sous l’autorité d’EconomieSuisse, qui interdise de faire venir des travailleurs spécialisés bon marché sans avoir épuisé toutes les possibilités sur le marché du travail en Suisse. Une telle mesure redonnerait la confiance à la population en la libre circulation des personnes, explique Gerhard Pfister ». Ainsi donc, telle l’huile retenue au fond de l’eau, le bon sens remonterait-il à la surface ? Comment pourrais-je m’empêcher de penser à ce que furent certaines réactions exprimées lors de mon passage du PDC au MCG ? Comment imaginer alors (voici trois ans à peine) que l’on puisse soutenir un discours demandant que l’on donne la préférence à la main-d’œuvre locale ?

Etienne Dumont : "Les personnalités agaçant le plus les Français". Et les Romands, alors? La gloire ne constitue pas que «le deuil éclatant du bonheur», pour reprendre la formule de Germaine de Staël. De nos jours, elle vous médiatise. Autant dire qu’elle vous rend étrangement répétitif. Or l’ennui naît de l’uniformité. Et, à la longue, cette dernière engendre l’agacement. Poussez la logique, et vous finirez par arriver à une forme de haine. (…) Ce qui m’interpelle, c’est de deviner ce que les Genevois (ou les Vaudois) répondraient devant ce genre de sondage, pratiqué sous leur latitude. A Genève, les choses me semblent claires. La plupart des politiciens, et je ne parle pas des politiciennes, ne passerait pas la rampe. Plus la presse en parle, moins les gens les aiment. Pour vivre heureux, vivons donc cachés. Et muets, si possible!

Edmée Cuttat : Tom Cruise se coule dans la peau de "Jack Reacher" (…) Adapté du roman de Lee Child Folie furieuse, 9e tome des aventures de Jack Reacher, ce retour au film de "vigilante", courant droitier et violent du genre noir qui s’est développé dans les années 70, n’est pour tout dire pas franchement à l’honneur du réalisateur Christopher McQuarrie, scénariste entre autres de l’excellent Usual Suspects. Reste Tom Cruise pour tenter de sauver l'affaire. Sans grand succès...

Jeunesse socialiste: Le capitalisme à l’origine de la criminalité Les origines de la criminalité se trouvent essentiellement dans le capitalisme. C'est parce que nous vivons dans un système socio-économique inégalitaire et inéquitable qui précarise et exclut les individus que certains d'entre eux décident de chercher à s'en sortir par des biais criminels. Ceci étant dit, on ne peut nier des cas faisant exception à cette règle, comme les personnes souffrant de troubles psychiques, pour lesquelles pareille approche ne fait pas sens…

Mireille Vallette : Quiz féministe Depuis quelle année, à Genève, les filles de l'Ecole supérieure de jeunes filles ont-elles eu le droit de se rendre à l'école en pantalon? (…) Que savez-vous des victoires de l’égalité entre eux et nous dans la 2e moitié du XXe siècle? Examen…

Créé: 28.12.2012, 08h13

Articles en relation

Diego Esteban: À Genève, le site «Éclaire mon vote» fait déjà un magnifique travail

Les blogs de la Tribune Membre, à Parlement des Jeunes Genevois, le blogueur analyse le phénomène de l'abstention en Suisse. Plus...

Marie-France de Meuron: Se réconcilier avec Noël

Les blogs de la Tribune La blogueuse de Troinex s'interroge avec Maxime Egger: «Y a-t-il un rapport entre le 21.12.2012 et Noël ?» Plus...

Haykel Ezzeddine: La photo du jour: sexe and affiche!

Les blogs de la Tribune Le blogueur photographe n'a pas raté le panneau. Il paraît que ce vendredi 21 était aussi la journée mondiale de l'orgasme... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...