Hélène Richard-Favre: Nicolas Hulot dans la tourmente…

La revue des blogsAnne Cendre: L'art au féminin. Vincent Schmid: Le voile, une invention chrétienne?. Bruno Hubacher: Carillion et le PPP. Rémi Mogenet: La Providence dans les glaces selon Jules Verne. Carol Scheller: La résistance des femmes. Daniel Warner: Public Service, the Internet and Democracy...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Hélène Richard-Favre: Nicolas Hulot dans la tourmente…

Décidément, si le climat se dérègle, des comptes sont en train de se régler. Voici que sur la liste qui vise ces hommes qui auraient été des porcs devrait s’ajouter le nom de Nicolas Hulot. Le climat change bel et bien. Mais ne se réchauffe décidément pas entre femmes et hommes. Le ministre de la Transition écologique dans le collimateur de balances, rien ne semble plus retenir aucune parole d’être accueillie pour se libérer… A la justice de faire son travail tandis que les médias s’activent dans un sens et dans l’autre. Mais quel climat social! Quelles conditions imposées à toutes et tous par cette parole de femmes qui se recueille et se libère! Autant de cas de viols et d’abus sexuels sont-ils à porter en justice, autant de supposés actes commis déferlent dans nos médias. Quand nous parlera-t-on à nouveau d’amours réussies? D’amours épanouies et heureuses? (...)

Edmée Cuttat: Clint Eastwood traînasse entre patriotisme, bigoterie et morale

Contrairement à l’habitude, il n’y a eu aucune projection de presse pour le dernier Clint Eastwood. Pas de très bon augure en général. Ce qui s’est confirmé lors de la présentation publique de la chose. (...) Clint Eastwood, en panne d'inspiration, traînasse. Avant le tragique épisode, il nous laisse encore tout loisir de visiter l’Europe, les potes ayant décidé de prendre des vacances, nous emmenant à Lisbonne, Rome, Venise, Berlin et Amsterdam. De longues séquences d’une rare banalité, où le principal intérêt du trio en goguette est de faire des selfies. On ne peut certes que rendre hommage à ces garçons dont le sang-froid et l’expérience ont permis de justesse, au péril de leur propre vie, d’éviter un massacre. En revanche, on regrette l’absence de vision, de regard du cinéaste. Et surtout l’excès redoutable de patriotisme, de bigoterie, de morale et de pathétisme dans ce film, qui se termine par la remise de la légion d’honneur aux héros du quotidien par le président François Hollande. (...)

Bruno Hubacher: Carillion et le PPP

Carillion, le deuxième plus grand groupe de bâtiment et travaux publics britannique vient de mettre la clé sous le paillasson, laissant 20'000 employés face à un avenir incertain. Curieusement, la presse européenne ne s’intéresse pas trop au sujet. Le gouvernement de Mrs. May se trouve une fois de plus dans le pétrin, car Carillion n’est pas une entreprise comme une autre. Née d’un « spin off », en 1999, de la multinationale de matériaux de construction « Tarmac Group Ltd. », inventrice du célèbre « tarmac » sur lequel les avions ont l’habitude de se poser, elle-même fondue entre temps dans le groupe franco-suisse « LafargeHolcim », Carillion diversifie ses activités dorénavant dans le « facility management » ou gestion et entretien des bâtiments. Dans ce domaine l’entreprise travaille étroitement avec le gouvernement britannique. Sous l’appellation « partenariat public privé » (PPP) ou (PFI) « Private Finance Initiative » une trouvaille du gouvernement de John Major, protégé et successeur de Lady Thatcher, 40% de son chiffre d’affaires est généré ainsi par des contrats publics d’une durée de 30 à 40 ans. (...)

Rémi Mogenet: La Providence dans les glaces selon Jules Verne

J'ai lu, pour des raisons professionnelles, Un Hivernage dans les glaces, roman de Jules Verne, et j'ai été surpris de la qualité du récit. (...) La vie même n'est qu'un miracle, dans l'espace physique, et tout le monde doit mourir, selon les principes les plus évidents de l'existence. Cela ne peut donc pas se finir bien, si la nature s'impose. Il faut qu'un miracle survienne - issu du ciel, s'imposant à la terre. Et c'est ce qu'a respecté Jules Verne - à la suite de Molière, dont les comédies se terminaient bien grâce à la Providence. Les bons s'en sortent au moment où, attaqués par des traîtres qui prennent le dessus, ils voient surgir des ours attisés par la faim. Les fauves assaillent les méchants qu'ils voient debout, et cela permet aux autres de se débarrasser d'eux. Ensuite tout se passe à merveille. Jules Verne nomme alors explicitement la Providence. Las, les éditeurs scolaires de ce noble ouvrage ont traduit, en note, ce mot par hasard - peut-être poussés par quelque démon matérialiste qu'on ne nommera pas. (...) Cela rappelle, bien évidemment, les éditions des romans de Victor Hugo destinées aux écoles et édulcorées de leurs anges…

Anne Cendre: L'art au féminin

Le salon « artgenève » vient de s’achever. Face à près de cent galeries, seize pays et environ un millier d’artistes, on ne pouvait tout voir. Voici un petit rattrapage, prenant pour critère l’art au féminin, qui ne représente – à vue de nez – guère plus d’un tiers. Parmi les galeristes, on trouve nombre de femmes, comme à Genève l’enthousiaste et chaleureuse Rosa Turetsky qui propose la légèreté des plumes d’oie d’Isa Barbier et le pittoresque Déjeuner sur l’herbe de Ladina Gaudenz, peint à l’huile sur des assiettes en carton ; jolie manière de lancer un clin d’œil à l’œuvre emblématique de Manet et de nous emmener en pique-nique. (...)

Vincent Schmid: Le voile, une invention chrétienne?

Au fil des débats suscités par l’épineuse question du voile islamique, il est fréquent d’entendre que ce sont les chrétiens qui, les premiers, ont institué le port du voile pour les femmes. En renfort de cette affirmation sont invoqués le fait que Marie, la mère de Jésus, est invariablement représentée couverte d’un voile bleu, de même que les déclarations péremptoires de l’apôtre Paul dans la 1ère Epître aux Corinthiens (ch 11). Ainsi les musulmans n’auraient rien inventé et se seraient contentés de suivre un usage qui les précédait de plusieurs siècles. Quelle est la valeur de cet argument ? Commençons par un constat de simple bon sens. Aucune dénomination chrétienne actuelle n’exige des femmes qu’elles soient voilées. Ce sujet n’est jamais débattu entre théologiens. Si un tel usage a pu exister dans les temps anciens, il est depuis longtemps révolu. C’est donc qu’il relevait dés le départ de mœurs révisables et non d’une vérité fondamentale. (...)

Carol Scheller: La résistance des femmes

Le statut de Jérusalem, la ville sainte des trois religions monothéistes, est mis en question. Sa reconnaissance comme capital politique de l’Etat d’Israël par Donald Trump a fait des vagues. Depuis, en Cisjordanie et à Gaza, le peuple palestinien, comme le peuple suisse, manifeste contre cette déclaration. Les femmes à Gaza font entendre leurs voix dans la tradition des femmes héroïnes de la premier Intifada comme Tahani Abu Daqa et Nema El Helo, dont les vies sont décrites dans le livre de Haim Gordon, Rivca Gordon et Taher Shriteh en 2003 : Beyond Intifada. Quinze ans plus tard, une nouvelle génération commence à oser se montrer dans les manifestations, galvanisée par l’exemple de la jeune Ahed Tamimi, incarcérée dans une prison israélienne depuis le 19 décembre. Sarah Algherbawi décrit l’air de changement dans un article récent en anglais pour l’Electronic Intifada. Je le traduis ici. (...)

Daniel Warner: Public Service, the Internet and Democracy

The upcoming vote in Switzerland on public subsidies for the national television and radio raises fundamental questions about the concept of public service and the relationship between the internet and democracy. While the March 4 referendum only touches citizens’ payments to the Swiss broadcasting system, the underlying issues behind the vote are the diminishing relevance of the public sector and the rise of privatization through social media. (...) The pattern of expanded privatization is not surprising. The private sector is traditionally the more innovative. The public sector reacts and tries to find ways to regulate innovations for the public good. Attempts to have some form of regulation for the web have been met with ferocious opposition by GAFA in the name of democracy and freedom of speech. Cybersecurity is but one piece of the larger puzzle about how independent social media can be. (...)

Pascal Décaillet: Orgues de Staline contre Poggia

Tirer à boulets rouges sur le conseiller d’Etat Mauro Poggia. Telle est, depuis quelques jours, l’occupation principale au PLR. Démolir le bilan du magistrat, principalement à la Santé, mais aussi dans l’Action sociale. Il aurait fait tout faux, se serait montré incapable de lutter contre la hausse des primes maladie, aurait éhontément favorisé les HUG, au détriment des cliniques privées. A ces missiles, répétés comme des orgues de Staline, une seule clef de lecture, bien sûr : l’approche des élections. Quelques caciques, au PLR, un matin autour d’un café, tiens un vendredi par exemple, ou le soir autour d’un bon cigare, ont dû, dans la géométrique puissance de leurs cogitations, percevoir le ministre MCG comme un maillon faible, donc allez on l’attaque, on met le paquet. (...)

Philippe Meyer: Vive la tolérance !

Je viens de voir deux nouvelles bien tristes : en Italie un sympathisant d'extrême droite tire sur des personnes d'origine africaine; en Angleterre le maire de la commune de Windsor veut nettoyer les rues des sdf qui s'y trouvent avant le mariage princier qui aura lieu en mai prochain. Ce ne sont que des exemples d'intolérance qui, malheureusement, se produisent certainement aussi dans d'autres pays, dont le nôtre. Ce n'est pas tolérable ! Nous devons nous ressaisir et prendre conscience que de tels actes ne peuvent déboucher que sur des actions toujours plus violentes. (...)

Claude Bonard: Un musicien genevois participe à la boucherie d'Eylau

Le 8 février 1807 se déroulait la sanglante bataille d'Eylau, aujourd'hui Bagrationovsk, dans l'oblast de Kaliningrad. Les 35'000 hommes de la Grande Armée emmenés par Davout, Soult, Augereau, Murat et Ney sont épuisés par onze jours de marche dans la neige. Face à eux, 72' 000 Russes et Prussiens sous les ordres de Bennigsen, Bagration et Barclay de Tolly. Les pertes sont considérables : dix mille tués ou blessés chez les Français, douze mille morts et quatorze mille blessés Russes et Prussiens. Un Genevois, Jean-Louis Sabon, né en 1791, surnommé “Petit Louis” participe à l'affrontement. Sabon était alors musicien et deviendra plus tard chef de musique dans le 69e régiment de ligne. Voici la description qu'il fait de cette boucherie : (...)

Lise Wyler: C'est l'plombier!

Votre intérieur a besoin de rafraîchissement? Pas de problème, vous appelez l'artisan ad hoc. Mais c'est véritablement là que commencent les entourloupes, pas vraiment graves, mais qui prennent la tête. Le plombier est un homme en or, minutieux qui opère dans le calme, la bonne humeur et l'efficacité. Pensez-vous? Vous restez sagement à la maison pour l'accueillir. A l'heure fixée, rien! Vous laissez passer le quart d'heure de politesse, puis rappelez sur son portable: "Oh, je suis bien embêté, j'ai eu une urgence: des WC qui débordaient". " Je veux bien, mais mon évier bouché, alors?" "J'arrive dès que je peux".OK mon gars, je me tourne les pouces patiemment. Deux heures plus tard, évier toujours bouché et horizon désespérément vide. Rappel: "Oui j'arrive, mais il y a des bouchons et je n'avance pas." Enfin l'homme providentiel s'encadre sur le pas de la porte: "Alors où est le problème?" Et gaillardement, il attaque la tuyauterie. "Mince alors, saloperie de système, je n'ai pas les bons outils. Il faut dire que chez vous, c'est pas standard. Je vais chercher ce qu'il faut et je reviens vite." Vite, c'est en effet vite dit…

Didier Bonny: Les trois « E » des Verts dans mon blog

Le programme des Verts pour la législature 2018-2023 dans la perspective des élections cantonales du 15 avril a été adopté le 30 janvier par l'assemblée générale. Il met en valeur les trois "E" qui sont la base de la politique des Verts, à savoir "E" comme Environnement sain, "E" comme Egalité et "E" comme Economie durable et responsable (https://www.verts-ge.ch). L'occasion pour moi, qui suis candidat au Grand Conseil sur la liste 2 des Verts, de passer en revue les presque 700 textes que j'ai écrits sur mon blog depuis août 2012 et de classer ceux qui entrent dans cette catégorie des 3 "E". (...) (TDG)

Créé: 08.02.2018, 14h56

Articles en relation

Pierre Jenni: Ma liste favorite pour le Conseil d'Etat 2018

La revue des blogs Leila el-Wakil: La fondation qu'on ne nomme pas tue les Feuillantines. John Goetelen: Tesla : don’t panic ! Didier Ulrich Eclipse au Yellowstone. Claude Bonard: Charles Dickens à Nyon et Lausanne. Alexandre de Senarclens: Notre terroir à l’honneur. Pascal Décaillet: Faites confiance aux jeunes ! Plus...

Pascal Holenweg: Il y a cent ans, la Grève Générale

Blogs en vue Djemâa Chraïti: La plus grosse bombe de Unabomber. Gérard Meyer: La tentation fasciste du parti républicain. Jean-Dominique Michel: La Cohérence est la voie... Mireille Vallette: Ramadan selon "Christelle". Marie-France de Meuron: A quand une médecine écologique ? Plus...

Jean-Noël Cuénod: Société de la haine et de la hargne

La revue des blogs Claude Bonard: Projet de loi polonais sur la Shoah. Pascal Gavillet: Un astéroïde va-t-il percuter la terre le 4 février ? Didier Bonny:« Pentagon Papers »: globalement décevant. Edmée Cuttat: "Les Tuche 3", une calamité d'une vulgarité abyssale Plus...

Aristos Marcou : Cigarette électronique, arrêtez de publier n’importe quoi

Bonne cuvée de blogs Daniel Warner: Critique of Star Gazing. René Longet: Rattraper le retard ferroviaire genevois? Philippe Meyer: Pact'Air ou Pas d'Air ? Anne Cendre: Le coup de la bétonneuse. Thomas Wenger: Luc Barthassat, la politique du tout et son contraire... Plus...

John Goetelen: Mort d’Alexia : il n’y a qu’une victime

La revue des blogs Béatrice Deslarzes: Une fausse voie. Rolin Wavre: La Suisse injustement traitée. Natacha Buffet: GEM (ou pas!) Vincent Schmid Images pas neutres. Pascal Décaillet: Le journalisme sera local, ou ne sera pas. Edmée Cuttat: Le dernier Woody Allen. François Baertschi Le PLR a fait exploser les coûts de la santé Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Affaire Maudet: nouvelle révélation
Plus...