Eric Leyvraz: Vote électronique, Il est grand temps de décréter un moratoire

Les blogs de la TribuneL'ancien président du Grand Conseil genevois parle d'un «environnement trompeur».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Eric Leyvraz : Vote électronique, Il est grand temps de décréter un moratoire En 2007, la phase pilote concernant le vote électronique prenait fin et le peuple genevois en acceptait le principe en février 2009, à une large majorité (70,2%). Monsieur Hensler, notre ancien Chancelier, embellissait son bébé : sécurité absolue, modernité, modèle pour les autres cantons qui ne manqueraient pas d’acheter notre système le rendant très rentable pour l’Etat. Pour les rentrées d’argent on n’a rien vu et quand les spécialistes assuraient à des députés inquiets, dont je faisais partie, la totale sûreté du vote électronique, ils me semblaient un peu présomptueux, c’était même un invite aux hackers pour démontrer qu’ils se trompaient !... Le plus incroyable, c’est que la Chancelière indique que le problème était connu de l’administration ! Comment voulez- vous garder confiance dans cet environnement trompeur ? Cela fait un peu penser au Tour de France… Il est grand temps de décréter un moratoire sur le vote électronique en attendant d’y voir plus clair.

Magali Orsini : Le plan d'action soumis au G20 par l'OCDE Ce plan répond à la demande des ministres des finances du G20 pour répondre au problème de l'érosion de la base d'imposition des multinationales et du transfert de leurs bénéfices. Selon le secrétaire général de l'OCDE, il s'agit du "cangement le plus radical du système fiscal depuis les années 1920". La technicité des propositions est à la mesure de l'imagination des multinationales et de leurs conseillers fiscaux pour payer très peu d'impôts et parfois même pas du tout. Je vous livre telles quelles les têtes de chapitres, pour vous faire saliver et vous donner envie d'aller lire le rapport intégral : 1) Relever les défis fiscaux posés par l'économie numérique, 2) Neutraliser les effets des montages hybrides, 3) Renforcer les règles relatives aux SEC (Sociétés étrangères contrôlées), 4) Limiter l'érosion de la base d'imposition via les déductions d'intérêts et autres frais financiers (…) 15) Elaborer un instrument multilatéral.

Béatrice Deslarzes : Warlu, le retour Un régal comme le dit si bien Isabelle Falconnier dans un des Hebdo de l'été (peut-être pas le tout dernier vue mon absence de Genève pour cause de foins en Valais!).... Elle fait une critique assez sévère du retour de Dominique Warluzel après une peu plus de 6 mois d'absence. Pour elle sa résurrection serait parfaitement orchestrée et le brillant avocat serait à nouveau aux affaires en particulier pour lancer les réservations pour sa pièce de théâtre "Fratricide" qui se joue à Genève dés le 1er octobre! Je suis parmi les ménagères qui ont été attendries par son témoignage dirigé par son ami Darius Rochebin à la TV mais comme médecin j'ai tout de même diagnostiqué une sacrée angoisse frisant la panique surtout lorsque le journaliste a évoqué la possibilité d'un suicide. La voix de Warluzel a chevroté et son visage s'est assombri laissant apparaître un certain effroi et même de la peur...

Haykel Ezzeddine : Une beauté algéro-tunisienne est la nouvelle miss Fêtes de Genève 2013 Le hasard fait bien les choses. La nouvelle Miss Fêtes de Genève 2013 et sa dauphine sont d’origine arabe. La première, suissesse et maghrébine et sa seconde est du pays du cèdre, le Liban. Pour une ville multiculturelle comme Genève on ne peut rêver mieux comme représentantes de charme et d'élégance. Sonya Bendjama est un mélange de beauté Algéro-Tunisienne avec des yeux revolvers. (…) Malgré une chaleur torride le public était nombreux aujourd’hui à suivre cette élection qui est devenue au fil des ans un classique incontournable pendant les fêtes de Genève.

Mireille Vallette Voile : l’insoutenable légèreté du journaliste (…) Voir une petite fille ou une femme en foulard, c'est la regarder d'abord comme fille et femme musulmane et pas comme être humain à l'image des autres. Pourquoi séparer par ce vêtement, par ailleurs symbole millénaire de la disrimination des musulmanes, et qui est pour cela ressenti par beaucoup comme une provocation? Et que disent nos femmes volontaires des versets et hadiths misogynes? Un journaliste les leur citera-t-il un jour pour le savoir? Leur demandera-t-il si elles ont remarqué que plus un mouvement est islamiste et plus l'obligation de couvrir les femmes est impitoyable? Leur demandera-t-il pourquoi on les entend si peu protester contre les discriminations qui frappent leurs sœurs dans les pays musulmans? Pourquoi une telle absence de combat contre les mutilations sexuelles qui concernent quelque 300 million de musulmans? Lorsque Lucia Dahlab, toujours en foulard et robe informe, a été présentée par les Verts au conseil municipal (ils récidivent cette année pour le parlement), j'ai lu de forts nombreux articles. Ils se contentaient, dans un ensemble touchant, d’activer la glande lycrymale de leurs lecteurs en leur rappelant les terribles souffrances que Dahlab endure depuis qu’elle doit ôter son foulard en classe. Pas une fois je n'ai lu cette interrogation ô combien basique: "Pourquoi Dieu demande-t-il aux femmes de cacher leurs cheveux et leur corps?"…

Antoine Vielliard : Fathi Derder et l'amitié franco-suisse Le 29 avril une délégation de sénateurs du groupe d'amitié franco-suisse était en visite à Berne à la rencontre d'une délégation de conseillers nationaux. A peine quelques jours plus tard, Fathi Derder (conseiller national PLR du canton de Vaud) publie son point de vue sur cette rencontre (à lire ici). Un point de vue assez amusant qui en dit long sur les malentendus franco-suisses. Loin de la caricature qui y est faite d'une France arrogante incapable de se remettre en cause, le point de vue de Fathi Derder a beaucoup circulé en France sur les réseaux sociaux et par mail. On aime toujours ces points de vue extérieur tout particulièrement ces temps ci. Bien sûr le texte à surtout circulé à l'initiative de militants UMP pour décrier un gouvernement PS.. ignorant que la délégation était composée de sénateurs de tous les groupes politiques. Le texte a sans doute fait pas mal de pub pour Fathi Derder, je ne suis pas sûr qu'il soit de nature à améliorer l'efficacité du travail des groupes d'amitié franco-suisse dans les mois et années qui viennent…

Michèle Herzog : Audition de M. Hervé Falciani au Sénat français. Pour certains M. Falciani est un traître et un voleur, pour d'autres c'est un homme courageux qui a décidé de dénoncer les très graves dérives du système. Je vous conseille vivement de regarder et d'écouter la vidéo de son audition au Sénat… De nombreux citoyens suisses estiment que les actes des financiers suisses ne sont pas graves, car il existe aussi d'autres paradis fiscaux. Mais ils oublient de préciser que les activités dans ces paradis fiscaux sont très souvent réalisées par des financiers suisses (banquiers, avocats, fiduciaires, etc)…

Pierre Weiss : Noam Chomsky, un grand linguiste mais aussi un polémiste contesté (…) Chomsky est un Janus. Car à côté du scientifique, il y a le polémiste. Opposant à la politique étrangère américaine et donc, en son temps, à la guerre du Viet-Nam, à la politique menée par Israël (où d'aucuns le considèrent comme un traitre, même si lui-même se dépeint comme sioniste) à l'égard des Palestiniens, sceptique quant à l'implication de Al-Qaīda dans les attentats du 11 septembre et donc quant à la culpabilité de Ben Laden, assassiné à ses yeux, par Barack Obama, Chomsky s'est aussi singularisé comme un des signataires d'une pétition d'un négationniste américain en faveur du malheureusement célèbre négationniste français Robert Faurisson, l'homme qui nie l'existence des chambres à gaz. À beau mentir qui vient de loin, diront pour l'excuser ses défenseurs. En écrivant, pour désamorcer la polémique suscitée en France par sa signature, que Faurisson était "une sorte de libéral (au sens américain du terme), relativement apolitique", décernant de la sorte un brevet d'honorabilité à un antisémite notoire, il aggrave son cas à mes yeux…

(TDG)

Créé: 22.07.2013, 19h58

Articles en relation

Jean-Michel Olivier: On rêve d'écrire, un jour, le Bonheur des Suisses…

Les blogs de la Tribune L'écrivain chronique dans son blog quelques bons livres à lire. Aujourd'hui le Belge Patrick Roegiers. Plus...

Lionel Fontannaz: De maintenant jusqu'au 25 juillet, il y aura du soleil et il fera chaud

Les blogs de la Tribune Le météorologue donne ses prévisions en franco-provençal. A lire et à entendre. Plus...

Sami Kanaan: Rétablissons les contrats de confiance!

Les blogs de la Tribune Le patron de la Culture lance un appel pour louer les locaux commerciaux vides selon la formule instaurée par Claude Haegi pour le logement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Liliane Bettencourt
Plus...