Claude Haegi: «Maudet, Barazzone: la continuité»

Les blogs de la TribuneL'ancien maire et ancien président du Conseil d'Etat se lance dans la blogosphère. Un post qui fera date

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

>Claude Haegi Maudet, Barazzone: la continuité (…) Cette stratégie s’inscrit dans le prolongement de la campagne de Pierre Maudet. Il serait regrettable que certaines animosités ou des conflits personnels internes freinent cet élan. Il est évident que l’Assemblée Générale reste souveraine. J’espère que nous saurons être rassembleurs et que finalement de manière responsable « l’Entente » constituée de 2 partis mobilisés et renforcés pourra apporter sa contribution aux actions en faveur de la ville Genève et de travailler ainsi dans la perspective des diverses futures échéances électorales.

Jean-Marc Froideveaux Cette Entente si désirée et qui toujours s'échappe... (…) Qui aurait compris le retrait de dernière minute de Christian Coquoz et qu’aurait valu alors l’élection d’Olivier Jornot ? Dans le débat, dans le choix, l’élu y trouve la nécessaire légitimité à l’exercice de la fonction. Il arrive que le règlement des questions liées aux alliances partisanes oublie ce principe, sinon s’en écarte résolument. Cette situation, ce discrédit dit le MCG en a fait le lit. L’expérience des alliances en Ville comme dans le canton montre qu’elle est aisée quand elle repose sur une solide majorité. Alors cette alliance consiste à garantir une juste représentation de l’ensemble de ses composantes. A l’inverse, une alliance de groupes qui, réunis, demeurent pourtant minoritaires ne marchande qu’à son détriment. En Ville de Genève on le voit si clairement. S'ils s'accordaient, le PDC et le PLR diraient accepter leur statut de minoritaire...

Adrien Faure D'où vient notre désir de changer le monde ? Grâce à la sociologie des émotions, j'ai appris à interpréter le phénomène de l'engagement, et par conséquent à comprendre comment et pourquoi je me suis retrouvé moi-même à écrire les lignes, que vous lisez en ce moment sur le blog créé pour cette occasion. Récit. A travers la myriade de souffrances humaines retransmises par nos médias omniscients, nous saisissons à un moment quelconque, à un moment rapide et indéterminé, une image, une représentation, qui tout à coup nous prend à la gorge, et nous fait ressentir une étrange sensation d'empathie. Alors naît une forme étonnante de communion avec cette souffrance unique, et pourtant potentiellement universelle. Et de ce contact empathique s'embrase une étincelle, une émotion subversive et subvertissante : l’indignation. Cette indignation est comme une rage dévorante qui déchire votre esprit d'un éclair de colère et fait trembler les fondations de votre squelette corporel. Ainsi, peut naître la possibilité d'autre chose…

Elena Strozzi Feu contre le deuxième tube au Gothard Samedi passé au Castello di Mesocco dans le Val Mesolcina l'Initiative des Alpes a allumé son feu traditionnel. Par cette action, l'Initiative des Alpes rappelle que le trafic de transit nuit fortement à l'environnement et menace cet espace vital. Pour cette raison, elle rejette catégoriquement la construction d’un deuxième tube au Gothard qui, tôt ou tard, mènera à plus de trafic poids lourd sur tous les axes de transit. Cet état de fait a été nouvellement démontré par une expertise juridique publiée dans le NZZ (publiée également dans Il Corrirere del Ticino). En cas de percement d’un nouveau tube, l’UE pourrait, en se fondant sur les accords sur les transports terrestres, contester la restriction « artificielle » à deux voies et imposer l’utilisation des quatre voies.

Lulu la Nantaise alias Salika Wenger Une candidature forte Quel est le crétin des Alpes qui a pensé une seule seconde que j’allais aux élections pour perdre ? J’avoue que le costume cravate ne me sied pas très bien contrairement au minet endimanché du PDC, au fonctionnaire et au poète du PLR ou au très catholique UDC. Je suis dans la rue aux côtés des citoyens de Genève et comme eux je râle contre les horaires fantaisistes des TPG, la saleté des rues encombrées de détritus, les parcs mal entretenus, la coupe intempestive des plus beaux arbres de notre ville et les zizous qui me foutent la trouille. Je vois aussi les inégalités devenir chaque jour plus criantes, le chômage qui augmente et induit une misère sociale insoutenable pendant que la droite du Grand Conseil aimerait nous manger à la sauce de l’austérité européenne. Point n’est besoin donc d’être adoubée par les partis qui pensent que veulerie est un synonyme de consensus démocratique pour être la candidate du Peuple de Genève. Je vais aux élections forte de l’appui de tous ceux et celles qui dans le tram, au bistrot ou au supermarché me disent chaque jour que je dois tenir bon et qu’ils attendent de moi que je sois leur porte-parole.

Yves Brun Mais où sont les neiges d’antan ? Par la route goudronnée j’emmène mes petits-enfants pour leur faire découvrir ces lieux qui furent enchanteurs dans ma jeunesse. Retrouver le glacier, ses secrets, à l’aide de cordes et de piolet légers. Les voitures garées aux chalets de Ferpècle, nous grimpons à pied parmi les mélèzes. Au sortir de la forêt… un spectacle désolant nous accueille : moraines et tas de pierres , plaines de sable. Pas trace de glace. Là-bas, au pied du Mt-Miné, à un bon kilomètre, quelques traces de neige sous des coulées de cailloux…Des rochers affleurent un peu partout ! Nous constatons les dégâts et nous contenterons de jeter quelques pierres dans les flaques d’eau saumâtre qui bordent le sentier… « mais où sont les neiges d’antan ? » Le 15 septembre prochain les camps « La Cordée » fêteront leur 60e anniversaire à Evolène. Les jeunes grands-pères de 53 sont attendus avec leurs familles !

Djemâa Chraîti Tunisie- Femmes, au front ! La Tunisie en pataugeoire, une eau stagnante, dans laquelle on fait du sur place depuis presque deux ans. Sur le front du travail des jeunes, pas de grandes avancées, côté femme, il faut défendre les acquis au millimètre près. Le plus grand rassemblement d'opposition depuis avril marque un ras le bol généralisé de la population tunisienne excédée par une politique délétère dirigée par les islamistes Ennahda et quand enfin ceux-ci se décident à bouger, alors qu'on l'aurait tant souhaité face aux exactions des salafistes, c'est pour s'attaquer au statut de la femme tunisienne. L'objet de la manifestation est le retrait d'un projet d'article de la Constitution défendu par les islamistes évoquant « la complémentarité » et non pas l'égalité des sexes. Une définition s'impose ; est complémentaire ce qui vient s'ajouter à, ce qui constitue un complément. La femme complémentaire de l'homme est une excroissance qui vient quasi s'ajouter à quelque chose de complet et qui pourrait carrément faire sans. Quant aux synonymes, ils n'augurent rien de bon : accessoire, additionnel, auxiliaire, codicillaire, subsidiaire, supplémentaire.

Claire-Marie Jeannotat Assumption Corminboeuf Une jolie petite église à l’orée du village de Corminboeuf non loin de Fribourg. Une statue de Marie attire le regard : l’enfant Jésus se tient debout sur les genoux de sa maman ; ses mains faibles tiennent le globe terrestre : la création inachevée et déjà en grand danger… L’enfant nous regarde et son message est clair comme le cristal : « Notre planète bien-aimée souffre parce qu’on en prend pas soin. Elle est ravagée par les guerres, elle est grevée de particules fines, elle est polluée de CO2, d’émanations radio actives. Les créatures et la nature peinent à respirer…la pollution, les famines, les tsunamis, les tremblements de terre, les menaces nucléaires… le chaos paraît se rapprocher. Et seul, je suis impuissant ! » dit l’enfant de Corminboeuf. « Comprenez-moi : sans votre coopération active, je ne peux sauver ni la planète ni ses habitants. » Dieu crie « Au secours ! »

Créé: 15.08.2012, 17h31

Articles en relation

Alexis Roussel: «Plus de 11'000 noms sur la première liste, combien sur la deuxième ?»

Les blogs de la Tribune Le président du Parti Pirate réclame dans son blog: «Nous devons prévoir des sanctions pénales en cas de violation des règles de protection des données. » Plus...

Catherine Armand: «La nouvelle constitution pour les nuls»

Les blogs de la Tribune La blogueuse genevoise a lu l'ancienne et la nouvelle Constitution. Bilan Plus...

«Quelles différences entre les élites sportives et les surdoués de nos écoles»

Les blogs de la Tribune L'ancien président du Grand Conseil, l'UDC Eric Leyvraz pose la question dans son blog Plus...

Blogs du 1er Août: «autocélébration d'une Suisse morte»

Les blogs de la Tribune Pascal Holenweg, Pascal Décaillet, Sylvain Thévoz, Yvan Rochat peaufinent leur discours de la Fête nationale. Et vous? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...