Christophe Ebener: Faut-il assainir ou enterrer l'Aire ?

La revue des blogsMagda Lena: Ma journée des femmes à Jérusalem. Magali Orsini:Grand conseil. Burt Hahn: Les cartes postales illustrateurs. Cédric Segapelli: Taqawian, dans les mailleurs du filet.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Christophe Ebener: Faut-il assainir ou enterrer l'Aire ?

Dans un rapport qu’il vient de publier, le service de l’écologie de l’eau (SECOE) du canton de Genève présente, de manière exhaustive et détaillée, une étude de la qualité de l’Aire, cours d’eau renaturé à coup de dizaines de millions, dont les rives ont été spécialement aménagées pour attirer les promeneurs et la biodiversité locale. Et bien, le moins qu’on puisse dire, c’est que, les uns comme les autres, ils ont du mérite de fréquenter ce cours d’eau! A ce niveau là, c’est presque de l’inconscience ! Car, dans tous les domaines, les indicateurs sont au rouge ! Du roundup, il y en a partout, à haute dose. Des phosphates, des nitrates, à des concentrations qu’on ne voit plus ailleurs depuis une décennie. Des métaux lourds, cuivre et zinc, en veux-tu en voilà. Et puis, des résidus médicamenteux, des anticorrosifs, et des bactéries fécales, autant que vous voulez, témoins que là haut, une partie des égouts se déverse directement dans la rivière ! (...) Alors, l’Aire, on la raie de la carte, ou on bouge enfin ?

Magda Lena: Ma journée des femmes à Jérusalem

Anat, Shosh et les autres se sont invitées au marché Mahané Yehuda, à Jérusalem-ouest avec leur slogan : »women wage peace », les femmes font la paix. Une centaine de femmes israéliennes et palestiniennes étaient au rendez-vous. Surprise à l’arrivée : une pancarte leur attendait : »les commerçants du marché Yehuda souhaitent la bienvenue aux femmes pour la paix ». Les femmes se sont dispersées dans le plus grand marché juif de Jérusalem pour parler aux passants. Difficile exercice. Il faut dire que la plupart sont méfiants, voire fermés, à l’idée d’une paix avec les Palestiniens. « Moi je les connais, affirme une très jeune femme, c’est impossible de s’entendre avec eux . Ils n’ont qu’à partir, il y a suffisamment de pays arabes où ils peuvent aller « . Communication terminée, elle n’a pas envie de s’étendre davantage sur le sujet. Une femme plus âgée : »quand ils viennent travailler chez nous, ils sont tout gentils, mais dès qu’on a le dos tourné, ils cherchent à vous tuer » Un vendeur de friandises est un peu plus optimiste (...)

Magali Orsini:Grand conseil

(...) S'il nous a paru nécessaire, dans l'intérêt de notre canton, de déposer cette liste, c'est d'abord pour y défendre l'importante valeur républicaine qu'est la laïcité, actuellement menacée par un certain nombre d'actions nettement communautaristes. Nous laissons le soin aux islamo-gauchistes trotsko-staliniens de prendre leurs responsabilités à ce sujet. A leur différence également, nous ne sommes pas partisans de l'éligibilité des étrangers. Notre république mérite qu'on demande la nationalité suisse pour prétendre la gouverner. Les membres de notre liste restent, par ailleurs de vrais citoyens de gauche, souvent issus de la société civile et actifs dans les associations, toujours prêts à lutter contre le creusement des inégalités, les cadeaux fiscaux aux plus fortunés et l'emprise des multinationales. Nous nous battons pour garder à l'Etat toutes ses prérogatives régaliennes et son rôle de régulateur de la justice sociale. (...)

Burt Hahn: Les cartes postales illustrateurs

On appelle ainsi des Cartes Postales datant du début du XX siècle 1900-1910 environs, des cartes postales dont le motif essentiel est la représentation d’un modèle féminin icone de la mode et traduisant un style pictural rattaché aux courants d’art dominants du moment : impressionnisme, expressionisme, pointillisme, futurisme, sécession, etc. Ces cartes sont dans leur majorité (90%), en couleurs. Cette période précédant la première guerre mondiale (1914-1918), que les experts cartophiles appellent « L’âge d’or de la Carte Postale »…

Cédric Segapelli: Taqawian, dans les mailleurs du filet

Livre destiné pour la jeunesse, Un Os Au Bout De L’Autoroute (Grand Angle 1978) de William Camus, un canadien aux origines iroquois, reste, aujourd’hui encore, un ouvrage qui m’a fortement marqué en découvrant le parcours d’un jeune indien tentant vainement de s’extirper des effroyables conditions sociales d’une réserve indienne de l’Etat d’Arizona où la jeune génération ne trouve d’issues que dans l’alcool et le suicide. J’avais à peine onze et je me souviens encore de la tragique destinée de Petit-Cheval. Quarante ans plus tard, c’est un roman comme Taqawan d’Eric Plamondon, également d’origine canadienne, qui marquera indéniablement l’esprit des lecteurs avec le récit noir d’une adolescente indienne, victime d’une viol et dont l’intrigue est fortement imprégnée du contexte social d’une réserve mig’maq située à la frontières des provinces du Québec et du New-Brunswick. (...) (TDG)

Créé: 13.03.2018, 15h01

Articles en relation

Pascal Holenweg: Qu'arrive-t-il à l'Italie qui ne lui soit déjà arrivé ?

La revue des blogs Antoine Vielliard: Pour une meilleure intégration des Genevois vivant en France. Jean-Noël Cuénod: Surtout ne pas enterrer le clan Le Pen! Sylvain Thévoz: Tu n’emporteras pas ton i-phone au paradis. Patrick Wehrli: Horlogerie et Grand Conseil. Edouard Cuendet: Bonne année...chinoise! Plus...

Joelle Fiss: On compare nos résultats SmartVote?

Blogs à lire Olivier Baud: L’école n’intéresse(rait) pas les Genevois-es… Antoine Vielliard: Broulis, la fiscalité et les multinationales. Bernard Comoli: Guyane : la Montagne d'Or. Jean-Dominique Michel: Comment mieux apprendre et améliorer sa mémoire ? Jean-Marc Guinchard: Quelle claque Plus...

Houda Khattabi: Coder ou ne pas coder à l’école?

Bons blogs Jacques-Simon Eggly: Ignnazio Cassis face à l’UDC. Alexandra Rys: Créer des logements, tout simplement. Jean-Michel Olivier: Où sont passés les Maîtres. Jean-Philippe Accart: Un nouvel espace numérique à Genève. Rodolphe Weibel: La traversée du lac interdite aux bus! Plus...

Les femmes et l’industrie genevoise: Carole Hubscher, présidente de Caran d’Ache

La revue des blogs Esther Alder: Le réveil des consciences. Sylvain Thévoz: Féminisme, au boulot les gars ! Pascal Holenweg: Debout, sorcières ! Pascal Décaillet: La Louve de Rome. Demir Sönmez: L'ONU doit agir contre l'Etat turc Plus...

Magda Lena: La maison d’Abraham, ma maison pour un mois

Blogs valant le détour Jacques André Widmer: Non d'un chien ! (III). Guy Mettan: Oman, une île au milieu de la tourmente. John Goetelen: Nipplespreading et seins de glace. Pascal Décaillet: Une campagne joyeuse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...