Blogs du 1er Août: «autocélébration d'une Suisse morte»

Les blogs de la TribunePascal Holenweg, Pascal Décaillet, Sylvain Thévoz, Yvan Rochat peaufinent leur discours de la Fête nationale. Et vous?

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pascal Holenweg Autocélébration d'une Suisse morte (…) La Suisse ne célébrera pas un événement ni un texte fondateurs, mais se célébrera elle-même. Non telle qu'elle est, mais telle qu'elle veut se voir. Le 1er août, c'est la célébration d'une Suisse à jamais morte, à supposer qu'elle ait même jamais été vivante : la Suisse du « peuple des bergers, libre sur sa terre » (haute et féconde). Une Suisse rupestre, alpestre, agreste. Tribale. La Suisse du hornuss, de la lutte au caleçon (même à Vernier), du cor des Alpes, de la pierre d'Unspunnen (même aux Bains des Pâquis), des combats de vaches d'Herens (même sur la Plaine de Plainpalais et des commissions municipales de naturalisation (même en Ville de Genève)... La Suisse se rêve comme village et n'aime toujours pas ses villes, mais le pays des Suisses change sans que les Suisses l'admettent…

Haykel Ezzeddine Constance, une savoyarde de Chambéry Miss Fêtes de Genève 2012 Elles sont huit à concourir pour le titre tant envié de Miss Fêtes de Genève. Et la gagnante est une savoyarde de Chambéry, qui porte un nom original, Constance, une belle silhouette sportive et un regard charmeur. Elle a 19 ans, sportive de haut niveau pratiquant le biathlon et faisant des études pour devenir enseignante de sport. Lucely, une dominicaine, la seule dauphine de Miss Fêtes de Genève Elle a le même âge que Constance, grande (1,80) et élancée, une beauté qui n’a pas laissé indifférent le public qui lui a réservé un accueil chaleureux à chacune de ses apparitions. Le jury de cette année était composé de Pearl Manias (Miss Fêtes de Genève 2011) toujours aussi resplendissante, Raphaël Millius, Mister Suisse romande 2011, Ellen Batelaan, dauphine Miss Suisse romande 2011, Valentine Melly, assistante communication de l'agence csm SA, en charge de la publicité des Fêtes de Genève 2012, et 2e Dauphine de Miss Suisse Romande 2008, Laetitia Lambert, assistante coordination générale des Fêtes de Genève 2012 au sein de Genève Tourisme & Congrès, Bernard Cazaban, chef de presse et relations publiques des Fêtes de Genève et de Genève Tourisme & Congrès et Philippe Bertholet, responsable marketing GHI. Voir la galerie images sur planetephotos.blog.tdg.ch.

Edmée Cuttat Les Suisses aux JO: pain noir et soupe à la grimace (…) Et on n’a pas fini de manger notre pain noir. Je veux parler de ce brave Federer. En regardant le grandissime favori balbutier laborieusement son tennis contre le second couteau colombien Alejandro Falla, je vous avoue que j’ai un mal fou à l’imaginer remporter la palme. J’ai plutôt la désagréable impression que la légende va se planter méchamment au deuxième tour. D’autant qu'il rencontre le Français Julien Benneteau, prêt comme jamais à lui sauter à la gorge, et que le Bâlois a la détestable habitude de débuter en mode diesel. Il faudra que Séverin Lüthi lui rappelle qu’aux JO, à part la finale, les matches se jouent en deux sets gagnants…

Sylvain Thévoz Pour un premier août métisse Et si la fête nationale du 1e août devenait véritablement le signe de ralliement d'une Suisse plus respectueuse de ses diversités et ouverte sur l'avenir? Si elle incarnait la fête de l'élan pour le temps à venir, celui du nécessaire, incontournable métissage de la société helvétique en une société dont le, la migrant-e- est et sera toujours plus une pièce maîtresse ? Si les feux sur les montagnes étaient enfin un signal d'accueil de l'étranger-e, un appel à la diversité plutôt qu'un repli vers un essentialisme passéiste? Et si la communauté nationale s'entendait comme une base universalisable et négociable autour d'un devenir commun plutôt qu'une adhésion prescrite à un passé momifié? Des initiatives laissent penser que le premier août peut survivre à la mélancolie des origines et aux tentations d'apartheid instituées par des interventions toujours plus virulentes en matière de droit d'asile et de droit des étrangers. La première est portée par l'association Tuos alias "une Suisse tolérante et ouverte" et la communauté de chrétiens et musulmans de Suisse (GCM)… La Suisse de demain sera toujours moins la Suisse des Suisses mais de ceux et celles qui s'y identifient et contribuent à sa prospérité.

Yvan Rochat 1er août 2008 - 1er août 2012 Au moment où je débute la rédaction de mon discours pour le 1er août 2012 à Vernier, me vient l'envie de jeter un coup d'oeil sur mon discours d'il y a 4 ans. Le résultat est ci-dessous et je ne retrancherai rien de mes propos du 1er août 2008. Reste qu'il me faut maintenant me renouveler et pour cela ce ne sont pas les idées qui manquent, la preuve? venez à Vernier village mercredi 1er août pour le constater et profiter du magnifique programme de la soirée...

Pascal Décaillet Au 1er Août 1291, je préfère le 12 septembre 1848 Citoyen suisse, né suisse, descendant de Suisses aussi loin que puisse porter mon regard généalogique, en tout cas jusqu'en 1815 (auparavant, mes ancêtres étaient simplement Valaisans), j'aime ce pays. Mais je n'aime pas trop la mythologie historique du 1er août. Ni cette surexposition de la fin du treizième siècle - au détriment des événements capitaux de 1798 et 1848, sur lesquels j'ai tant travaillé à la RSR, et qui, eux, sont fondateurs de la Suisse moderne. Qu'on ait bâti sur des mythes ne me gêne pas en soi. Après tout, la prise de la Bastille a, elle aussi, été revisitée par les historiens comme un épisode plutôt mineur dans l'enchaînement d'événements qui fondent la Révolution française. Et les mythes, comme l'a remarquablement montré Anne-Marie Thiesse ( « La création des identités nationales, Seuil, l'Univers historique, 1999 ») jouent dans l'imaginaire commun un rôle de premier plan, infiniment supérieur aux puissantes exégèses de la raison dialectique. C'est pourquoi les passionnés, comme moi, des événements politiques suisses du dix-neuvième siècle n'ont jamais réussi à remplacer le mythique, mais magnifique 1er août, par une date autrement pertinente, le 12 septembre 1848. Pertinente, mais hélas inconnue…

Christina Meissner Riz jaune, deuxième service En 2010, j’écrivais déjà que la Chine n’avait pas besoin de nous envahir pour nous asservir. Son rachat massif des avoirs grecs est maintenant chose faite. Alors que la Suisse ne sait plus que faire des milliards d’euros acquis pour maintenir notre franc, utilisons-les pour acheter du concret. La Grèce est à vendre, achetons donc une île pour avoir enfin des terres outre-mer et le débouché maritime dont nous rêvons. Les Chinois eux, ne se privent pas d’acheter nos rues basses et l’Europe de faire main basse sur nos avoirs bancaires…

Maurice-Ruben Hayoun Vie et mort d’Albert Londres Vous avez sûrement remarqué que durant les semaines d’été les gens lisent bien plus. Les gens auxquels vous envoyez vos livres vous répondent généralement qu’ils attendent les vacances, notamment celles d’été, pour vous lire. Et soi-même, quand on parcourt les journaux, on y trouve des thèmes peu habituels. Par exemple, dans Le Figaro, j’ai bien apprécié le feuilleton retraçant la vie mouvementée et la fin tragique d’Albert Londres. Ce qui fut relaté à propos de la naissance de Tel Aviv m’a vivement intéressé car il s’agissait alors d’un témoin oculaire. On sait que le célèbre journaliste est mort dans des conditions mystérieuses= le paquebot qui le ramenait en France a pris feu…

Créé: 30.07.2012, 18h10

Articles en relation

Genève: «le façadisme est de retour»

Les blogs de la Tribune Maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Genève, la blogueuse Leila El-Wakil dénonce la rénovation de la gare de Cornavin Plus...

Un blogueur savoyard et les sorciers de Samoëns

Les blogs de la Tribune Rémi Mogenet nous en raconte de belles... Jean-Noël Cuénod rappelle qu'on risque aujourd'hui encore sa vie pour la liberté de pensée et de religion Plus...

L'UDC genevoise dit non à la nouvelle Constitution

Les blogs de la Tribune Pris à contre-pied, le blogueur constituant Pierre Scherb est un peu amer. Mauro Poggia et Philippe Muller commentent l'étude sur l'embauche des frontaliers. Plus...

«Oh! Comment tu me parles?! Tu me parles pas comme ça!»

Les blogs de la Tribune Alexandre Jöhl est un nouveau blogueur. Il raconte une tentative d'agression avortée, lundi peu avant minuit, à la Cour Saint-Pierre Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.