Didier Bonny: pourquoi il faut voter «Oui»

Le 9 février, le peuple votera pour ou contre l'introduction dans le Code pénal d'une norme punissant ceux qui auraient «incité à la haine ou à la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle». Le coprésident de la Fédération romande des associations LGBT et coprésident des Verts de la Ville de Genève prend position.

Mis à jour le 23.01.2020