La manifestation contre le président Biya dégénère à Genève

La police a employé les grands moyens pour empêcher les opposants au président Paul Biya d'approcher l'Hôtel Intercontinental où réside le chef d'état camerounais. Les forces de l'ordre ont fait usage de la tonne-pompe et de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. (29.06.2019)

Mis à jour le 29.06.2019
Georges Cabrera