«Trump vient à Davos chercher le respect et la reconnaissance »

Peter Blake, chef du bureau de Washington du New York Times, explique ce qui a motivé Trump, le protectionniste, à venir à Davos, temple de la globalisation: «Il cherche une forme de reconnaissance et de respect. Il n'a jamais été invité ici comme homme d'affaires, alors maintenant il arrive avec toute l'aura du président. On ne peut plus lui fermer la porte.»

Mis à jour le 24.01.2018