Les «gilets jaunes» prennent la place des Nations

Ils étaient plus de 500 mercredi à dénoncer dans le calme les violences policières en France. Les manifestants demandent à l'ONU de réagir.

Mis à jour à 18:03