Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Lettre du jourVers une société décarbonée

4 commentaires
Trier:
    Gilles Hieron

    "D’une part, en augmentant, même légèrement, le coût des émissions de CO2, des solutions décarbonées auparavant non rentables vont devenir intéressantes"

    Notez que si je jette des pierres dans vos fenêtres pour en casser les vitres, il devient soudainement rentable d'être vitrier. Est-ce un bienfait collectif? Bastiat a donné la réponse et elle ne va pas vous plaire.

    Et quand c'est le vitrier lui-même qui incite à jeter les pierres on comprend mieux la raison.