La gauche radicale dénonce Pascal Broulis au Ministère public

VaudTrois élus de SolidaritéS et de Décroissance-Alternatives soupçonnent le ministre vaudois des finances d'«acceptation d'un avantage», après des voyages avec le milliardaire Frederik Paulsen

Pascal Broulis, conseiller d'Etat libéral-radical (PLR), à la tête du Département vaudois des Finances.

Pascal Broulis, conseiller d'Etat libéral-radical (PLR), à la tête du Département vaudois des Finances. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est une procédure quasiment exceptionnelle en terre vaudoise: des élus d'un parti représenté au Grand Conseil qui écrivent au Ministère public pour dénoncer un conseiller d'Etat en fonction.

C'est bien ce qui se déroule aujourd'hui. Trois élus communaux vaudois de la gauche radicale (SolidaritéS et Décroissance-Alternative) ont adressé un courrier au Procureur général pour qu'il enquête sur le libéral-radical Pascal Broulis.

Ils le soupçonnent d'«acceptation d'un avantage», en lien avec des voyages effectués en Russie avec le milliardaire Frederik Paulsen. Ils se basent sur les révélations du quotidien alémanique Tages-Anzeiger et de la RTS.

«Nous mettons cela au conditionnel. Notre soupçon est que Pascal Broulis se serait fait financer tout ou partie de ces voyages et que, en parallèle, Monsieur Paulsen aurait bénéficié d'un forfait fiscal, alors même qu'il exerce une activité économique en Suisse, via son entreprise Ferring», explique Pierre Conscience (SolidaritéS), conseiller communal à Lausanne.

En conséquence, les trois élus demandent au Ministère public d'«examiner» si une instruction pénale est nécessaire. Pierre Conscience ajoute que cette démarche est effectuée au nom des trois élus, mais pas au nom de leurs partis. «Nous n'avons pas leur soutien, mais leur sympathie dans cette démarche», ajoute-il.

Développement suit. (TDG)

Créé: 12.09.2018, 12h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Aéroport: un vol toutes les 87 secondes en 2030
Plus...