Passer au contenu principal

Lettre du jourUne révision de loi qui s’égare

KEYSTONE

Genève, 6 septembre

Les citoyennes et citoyens suisses viennent de recevoir leur enveloppe pour les votations du 27 septembre prochain. Parmi les sujets figure la modification de la loi sur la chasse. La loi existante actuellement est intitulée loi sur la chasse ET la protection des mammifères et oiseaux sauvages.

Or on n’entend parler que de loi sur la chasse, et cela en dit long sur l’état d’esprit qui a prévalu au parlement lors de sa révision: d’une loi qui devait être retouchée pour tenir compte de l’évolution de la présence du loup dans notre pays, on est passé à une loi qui élargit les possibilités de chasser les animaux sauvages, pas que le loup, même protégés, même s’ils se trouvent dans une réserve naturelle, même s’ils n’ont commis aucun dommage. Le volet protection des mammifères et oiseaux sauvages ne figure, lui, quasiment plus que dans le titre de la loi.

À l’heure où l’on ne cesse de déplorer la diminution rapide de la biodiversité, condition essentielle à notre propre existence, cela n’est pas acceptable.

Il faut voter NON à la révision ratée de cette loi et dire au parlement qu’il ne doit pas prendre les citoyennes et citoyens de ce pays pour des canards sauvages!

Philippe Meyer de Stadelhofen

Fusszeile