Passer au contenu principal

Votations fédéralesUne nouvelle e-ID sera proposée au parlement

La Suisse dit non à une identité électronique fournie par des privés. Les opposants préparent déjà un plan B. Karin Keller-Sutter se dit ouverte.

La présidente du Conseil d’État vaudois, Nuria Gorrite, ainsi que le comité référendaire contre le projet de loi sur les services d’identification électronique ont fêté leur victoire, dimanche, à Berne.
La présidente du Conseil d’État vaudois, Nuria Gorrite, ainsi que le comité référendaire contre le projet de loi sur les services d’identification électronique ont fêté leur victoire, dimanche, à Berne.
KEYSTONE/Anthony Anex

Le rejet était attendu, son ampleur un peu moins: 64,4% des votants ont dit non, ce dimanche, au projet d’identité électronique, qui n’a trouvé grâce nulle part.

Le canton de Genève a refusé à hauteur de 69,4% des voix. Vaud a dit non par 70%. La conception du projet, avec une e-ID garantie par l’État mais délivrée par des tiers, acteurs privés ou publics, a été centrale dans ce refus, véritable claque pour les autorités fédérales.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.