Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’éditorialUne information genevoise brouillonne sur le vaccin

«De nombreuses personnes ont renoncé pour laisser la place à des plus fragiles.»

40 commentaires
Trier:
    Cyril Semer

    Le message affiché sur le site ge.ch dévolu à l’inscription était très claire: « Si vous ne faites pas partie du groupe cible prioritaire (personnes âgées de 75 ans ou plus et personnes adultes particulièrement vulnérables), merci d’attendre que la vaccination s’ouvre à votre groupe pour vous inscrire ». Toute personne dotée d’un minimum de civisme et ne répondant pas aux critères de la vaccination aura donc attendu. En pareil message, plutôt que d’obéir à la règle du premier arrivé, premier servi, l’ordre de vaccination aurait dû avant tout prendre en compte le facteur de l’âge puis celui de la date d’inscription, par respect pour celles et ceux qui ont pris soin de penser aux autres et qui ont le sentiment aujourd’hui que certains bénéficient d’un passe-droit, c’est-à-dire celles et ceux qui n’ont tout simplement pas respecté les consignes de l’autorité publique. Cela laisse aujourd’hui un goût amer qu’aucune mesure n’ait été prise pour corriger le tir.