Passer au contenu principal

Avant Servette-Vaduz, dimancheUne image qui cartonne, l’autre succès de Servette

Les Grenat sont bons sur le terrain, mais aussi sur les réseaux sociaux. L’autre match, important aussi.

Slimka, un rappeur genevois, accompagné ici de Boris Cespedes. C’était pour la sortie du troisième jeu de maillots du Servette FC, cette saison. Un rap de Slimka accompagnait le tout. La vente des maillots a cartonné.
Slimka, un rappeur genevois, accompagné ici de Boris Cespedes. C’était pour la sortie du troisième jeu de maillots du Servette FC, cette saison. Un rap de Slimka accompagnait le tout. La vente des maillots a cartonné.
Servette/A. Chac

La coïncidence n’en est pas une. Au moment où Servette regagne en lumières et en crédit sur les pelouses de Suisse, il est aussi présent partout, en dehors des terrains, pour accompagner ce renouveau sportif et structurel. Il fut un temps, c’était hier dans l’histoire servettienne, où le maillot grenat filait du mauvais coton, où les jeunes du canton ne le portaient plus: Servette faisait grise mine et l’on ne voulait pas associer son image à celle d’un club chroniquement malade. Aujourd’hui, un rappeur français renommé, Youssoupha, enfile le maillot servettien pour la promotion de son dernier album qui vient de sortir. Tout a changé, tout est spectaculaire là aussi et le club a anticipé ce retour en grâce.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.