Passer au contenu principal

Colline du MormontUn zadiste perché est tombé, défilé à Lausanne

Les deux activistes restés sur la colline du Mormont ont été emmenés à l’hôpital pour des contrôles. L’un des deux a fait une chute de 5 à 7 mètres, retenu par sa propre corde. L’autre est descendue peu de temps après.

Les deux derniers zadistes, photographiés vendredi. L’un d’eux a chuté.
Les deux derniers zadistes, photographiés vendredi. L’un d’eux a chuté.
Jean-Paul Guinnard

Alors que les deux derniers activistes de l’ancienne ZAD (zone à défendre) encore dans des arbres de la colline du Mormont ont passé une nouvelle nuit à 15 mètres de hauteur, l’un d’eux a fait une chute de 5 à 7 mètres samedi vers 11h30. «Il n’est pas en danger de mort et a été conduit à l’hôpital», affirment d’anciens zadistes sur les réseaux sociaux. La police cantonale confirme l’information: «Les deux zadistes ne sont plus sur l’arbre. L’un d’eux a fait une chute de plusieurs mètres. Il n’est pas gravement blessé», déclare Jean-Christophe Sauterel, directeur prévention et communication.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.