Passer au contenu principal

Première ZAD de Suisse évacuéeUn zadiste de la colline du Mormont dit ses rêves et ses doutes

Il n’aura fallu que cinq mois au cimentier Holcim pour obtenir le démantèlement de la première «zone à défendre» de Suisse, ce mardi.Un jeune Lausannois, présent depuis le début, raconte cinq mois de lutte.

Les 150 à 200 militants ont été évacués en l’espace de douze heures par un important déploiement policier.
Les 150 à 200 militants ont été évacués en l’espace de douze heures par un important déploiement policier.
Keystone / Jean-Christophe Bott

Plus de 600 hommes et femmes issus des corps de police vaudois, sans compter les nombreux spécialistes des groupes d’intervention et de maintien de l’ordre romands, les pompiers et les secouristes. Le chiffre révélé jeudi par les autorités donne la mesure de l’opération. Et des moyens engagés durant trois jours pour déloger sans heurt les 150 à 200 militants écologistes qui s’étaient retranchés dans une clairière de la colline vaudoise du Mormont, sur les hauteurs du village d’Éclépens, et démonter les nombreuses infrastructures en bois érigées par les jeunes activistes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.