Passer au contenu principal

AménagementUn village défile à la barre pour un vieux chalet

Construite en zone agricole, la bâtisse ne pourra pas être agrandie, faute d’avoir été habitée en permanence.

Les chalets de vacances construits dans des zones devenues non constructibles, comme ici à Cudrefin (VD), ne peuvent pas devenir des résidences principales.
Les chalets de vacances construits dans des zones devenues non constructibles, comme ici à Cudrefin (VD), ne peuvent pas devenir des résidences principales.
Florian Cella

La campagne, si tranquille, cache parfois de lourds contentieux. On s’y dispute notamment au sujet de ces vieux chalets de vacances, construits dans les champs à une époque de toute licence, et qui aujourd’hui tombent sous les fourches Caudines de la zone agricole et de sa loi. C’est le cas dans ce petit village de la Rive gauche, où une affaire a usé les tribunaux jusqu’aux juges de Mon Repos, faisant défiler à la barre les édiles du coin, anciens ou en fonction, maire, cantonnier, concierge, secrétaire communale ou fils de buraliste.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.