Passer au contenu principal

Application de traçage critiquéeUn Vaudois conspirationniste mène la croisade contre SwissCovid

Un comité citoyen attaque par voie de référendum la base légale adoptée par le parlement. À sa tête, le virulent François de Siebenthal.

François de Siebenthal lors de la campagne pour l’initiative «Monnaie pleine», dont il était l’un des instigateurs.
François de Siebenthal lors de la campagne pour l’initiative «Monnaie pleine», dont il était l’un des instigateurs.
KEYSTONE

Qui donc se cache derrière le comité qui veut bloquer l’application de traçage du coronavirus lancée par la Confédération? Il ne compte qu’un élu fédéral dans ses rangs, le conseiller national UDC valaisan Jean-Luc Addor. Mais pour l’heure, une seule personne donne de la voix: François de Siebenthal. Nous l’avons rencontré ce lundi à Lausanne. «Il faut arrêter le délire et l’hystérie. C’est un mauvais film de série B», résume-t-il avec force.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.