Passer au contenu principal

Droit du travailUn syndicaliste se bat en justice pour trois heures de manifestation

Sa hiérarchie estime que le temps passé à défiler doit être retranché sur son solde d’heures supplémentaires. Ce n’est pas l’avis du gardien de prison.

Le Tribunal fédéral
Le Tribunal fédéral
Keystone

Un syndicaliste gardien de prison participant à une manifestation de la fonction publique doit-il retrancher ce temps passé à défiler de son solde d’heures supplémentaires? Oui, à en croire sa hiérarchie. Pas du tout, selon son avocat, Me Romain Jordan, qui se bat depuis 2018 pour obtenir gain de cause. À ce jour, la question n’a toujours pas été tranchée par la justice.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.