Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Éditorial sur la votation du 28 novembreUn oui qui laissera des traces

«Il semble y avoir, loin du tapage des protestataires de tout poil, une majorité silencieuse qui se plie de bonne grâce à l’exigence du pass sanitaire.»

157 commentaires
Trier:
    Rabot

    Je voterais non le 28 novembre à la loi covid, certes le oui à passé le 13 juin. Mais je ne peux pas me départir d'un certain malaise. La loi a déjà subi des modifications ( d'ou le referendum). On ne peut plus aller au restaurant mais les gens s"agglutinent dans les magasins. Le Conseil fédéral aurait 10 ans de marge de manœuvre ! ( Pourquoi faire ?) Décidément... NON

Articles en relation