Passer au contenu principal

BelgiqueLe maire de Bruges poignardé au cou, un suspect arrêté

Le parquet de Bruges a ouvert une enquête après l’agression au couteau dont a été victime son maire samedi matin. L’auteur présumé a été interpellé.

Le maire de Bruges qui est également avocat a été poignardé dans ou à proximité de son  cabinet.
Le maire de Bruges qui est également avocat a été poignardé dans ou à proximité de son cabinet.
Google Map

Le bourgmestre de Bruges en Belgique a été poignardé au cou samedi par un homme qui a été rapidement interpellé. Il a été transporté à l'hôpital pour subir une opération, et son état est «stable», a déclaré une porte-parole du parquet.

La porte-parole a également confirmé des informations des médias flamands selon lesquelles Dirk De fauw, 62 ans, qui est également avocat, est désormais «hors de danger. Il va bien mais il doit encore rester en observation à l'hôpital jusqu'à demain (dimanche)», a-t-elle ajouté. Elle a précisé qu'une enquête avait été ouverte pour «tentative de meurtre" et confiée à un juge d'instruction.

Aucune information n'a en revanche été donnée par le parquet sur l'homme arrêté. D'après les premiers éléments rapportés par les médias, les faits se seraient produits en fin de matinée dans ou à proximité du cabinet d'avocat de M. De fauw, dans le quartier Sint-Andries (Saint-André).

L'auteur pourrait être un client ou un ancien client de l'avocat, «avec un passé psychiatrique», a écrit le quotidien Het Laatste Nieuws sur son site. Des informations que le parquet n'était pas en mesure de confirmer en début d'après-midi.

Selon les médias flamands, le maire était au moment de l'agression avec son chauffeur. Ce dernier a rapidement pu le conduire à l'hôpital, où a il a reçu «24 points du suture» au cou.

(ATS/NXP)