Passer au contenu principal

ThônexUn feu sur un toit occupe les pompiers une moitié de la nuit

Il a fallu dégarnir, chasser le foyer résiduel, avant de permettre aux locataires de regagner leur logement. Aucun blessé, mais une nuit presque blanche pour tous.

Photo d’illustration
Photo d’illustration
Magali Girardin / Archives

Le curé Gaston Descloud a son chemin à Thônex. Dans la nuit de mardi à mercredi, il a eu beaucoup plus: un train complet d’extinction aux couleurs du Service d’incendie et de secours (SIS). D’abord la tonne-pompe, partie de la caserne 3, sise à la route de Frontenex, après un premier appel à la centrale annonçant que de la fumée s’échappait d’un toit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.