Passer au contenu principal

Mer du NordCrash d’un F-15 américain: le pilote est décédé

Un avion de chasse F-15 américain basé au Royaume-Uni s’est écrasé lundi matin en mer du Nord lors d’une mission d’entraînement. Le pilote a été retrouvé mort quelques heures plus tard.

Water vapor streams off the wings of an F-15 Eagle performing a high performance turn at the Duluth, Minn., airshow Saturday, July 8, 2006. Temperatures in the 90s and clear skies greeted an estimated 30,000 airshow goers this afternoon. (AP Photo/Jack Rendulich)
Water vapor streams off the wings of an F-15 Eagle performing a high performance turn at the Duluth, Minn., airshow Saturday, July 8, 2006. Temperatures in the 90s and clear skies greeted an estimated 30,000 airshow goers this afternoon. (AP Photo/Jack Rendulich)
KEYSTONE

Le pilote d'un avion de chasse F-15 de l'armée américaine basé au Royaume-Uni qui s'est abîmé lundi en mer du Nord lors d'une «mission d'entraînement de routine» est décédé, a annoncé l'armée américaine.

«Le pilote du F-15C Eagle du 48th Fighter Wing a été localisé et sa mort est confirmée», a indiqué l'armée dans un communiqué.

«Le nom du pilote ne sera pas publié avant que les proches aient été informés», a-t-elle ajouté.

La carcasse de l'appareil avait été localisée par les gardes-côtes plus tôt dans la journée et les recherches s'étaient poursuivies pour retrouver le pilote.

Cause du crash inconnue

L'appareil s'est abîmé à 9h40 locales (10h40 en Suisse), a précisé l'US Air Force.

«Au moment de l'accident, l'appareil effectuait une mission d'entraînement de routine avec un pilote à bord», était-il indiqué dans le communiqué initial, qui précisait que la cause du crash n'était pas connue «à ce stade».

L'appareil est un F-15C Eagle basé dans la base britannique de Lakenheath, dans le Suffolk, à l'est de l'Angleterre.

En octobre 2015, un F-18 de l'US Air Force basé sur ce site s'était écrasé dans une zone agricole voisine, entraînant la mort du pilote.

Un an plus tôt, un F-15 s'était écrasé dans un champ de l'est de l'Angleterre, sans faire de victimes.

(AFP/NXP)