Passer au contenu principal

SnowboardUn double champion du monde de cross se noie

L’Australien Alex Pullin a trouvé la mort mercredi dans le Queensland. Il avait 32 ans.

Alex Pullin s’est tué alors qu’il s’adonnait à sa passion pour la pêche.
Alex Pullin s’est tué alors qu’il s’adonnait à sa passion pour la pêche.
Keystone

Deux fois champion du monde de snowboardcross, l'Australien Alex Pullin est mort mercredi à 32 ans, apparemment alors qu'il pêchait au harpon au large de la côte est australienne, ont indiqué des responsables olympiques australiens.

Porte-drapeau de l'Australie aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, le corps d'Alex «Chumpy» Pullin a été retrouvé sans vie dans la région côtière de la Gold Coast, dans l'Etat du Queensland, ont indiqué des médias locaux.

Il avait été porte-drapeau de l’Australie à la cérémonie d’ouverture des JO de 2014 à Sotchi.
Il avait été porte-drapeau de l’Australie à la cérémonie d’ouverture des JO de 2014 à Sotchi.
AFP

«C'est un jour extrêmement triste pour nous tous», a réagi Ian Chesterman, le chef de mission de l'Australie pour les Jeux olympiques d'hiver de Vancouver (2010), Sotchi (2014) et PyeongChang (2018), auxquels Pullin a participé.

‹‹Chumpy était un champion tout court››

Ian Chesterman, ancien chef de mission de l’Australie aux JO

«Chumpy était un champion tout court, en plus d'être un champion sportif. Il avait un grand charisme qui lui permettait d'être un leader naturel, a-t-il indiqué. Il était toujours prêt à donner de son temps pour développer les sports d'hiver dans ce pays, étant tellement passionné par ce qu'il faisait. Son enthousiasme était contagieux et son impact sur le sport olympique ne peut pas être ignoré.»

Pullin a gagné le titre mondial en 2011 et en 2013 en snowboardcross. A PyeongChang 2018, il a fini sixième, sa meilleure place en trois participations aux JO.

Le chef des sports olympiques d'hiver australien, Geoff Lipshut, l'a qualifié de «grand pionnier du snowboard masculin en Australie.»

En plus de son amour pour la glisse, Pullin était un passionné de pêche au harpon et de plongée. Il y a quelques jours, il avait publié sur Instagram une photo de lui en train de pêcher: «Un jour irréel dans l'océan, écrivait-il en légende. Les baleines chantent et sautent autour de nous, être avec des gens formidables, et ramener plein de poissons pour la semaine.»

AFP