Passer au contenu principal

Justice fribourgeoiseUn détenu avait mis le feu à son lit, il demande l’acquittement

Révolté contre une décision d’expulsion de Suisse, un jeune Afghan avait incendié sa cellule à Fribourg. Il encourt 7 mois de prison ferme.

Le réfugié était détenu à la Prison centrale de Fribourg depuis dix mois, le 27 mai 2019, lorsqu’il a bouté le feu à la couverture de son lit. La décision de son renvoi en Afghanistan était tombée quatre jours plus tôt.
Le réfugié était détenu à la Prison centrale de Fribourg depuis dix mois, le 27 mai 2019, lorsqu’il a bouté le feu à la couverture de son lit. La décision de son renvoi en Afghanistan était tombée quatre jours plus tôt.
Keystone/Marcel Bieri

«Je vous demande la grâce, ne me renvoyez pas en Afghanistan et à la guerre!» Ce sont les mots choisis par Samir* juste avant la levée des débats, ce lundi devant le Tribunal d’arrondissement de Fribourg. Cet Afghan de 22 ans doit répondre d’incendie intentionnel. En mai 2019, au sein de la prison fribourgeoise où ce schizophrène hébéphrénique avait été incarcéré durant près d’une année dans l’attente de son procès initial (pour lésions corporelles et violence contre des fonctionnaires), il avait bouté le feu au matelas de sa cellule, provoquant l’évacuation de 25 détenus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.