Passer au contenu principal

Urbanisme et transportsUn député part en guerre contre les rails engazonnés

L’UDC veut exclure la végétalisation des voies de tram afin que les pompiers puissent encore les emprunter.

La nouvelle ligne de tram d’Annemasse, ici à la fin de son chantier en octobre 2019, comporte des tronçons engazonnés.
La nouvelle ligne de tram d’Annemasse, ici à la fin de son chantier en octobre 2019, comporte des tronçons engazonnés.
Enrico Gastaldello

On finira par parler de gazon maudit. Le Grand Conseil doit à nouveau débattre des voies de tram végétalisées à la suite d’un projet de loi de l’UDC qui vient d’être renvoyé en commission. Le texte vise à assurer que les services de secours puissent continuer de recourir à ces voies réservées pour s’y déplacer rapidement, ce qui interdit a priori leur engazonnement, hostile aux véhicules à pneus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.