Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ReportageUn concert pop au sommet de la cathédrale

Genève, 16 mars 2021. Dans le tout petit espace à l’intérieur de la flèche de la cathédrale Saint-Pierre, le carillonneur Vincent Thévenaz, devant son instrument, s’apprête à jouer avec le groupe pop Le Cosmo Club, soit Léon, Augustin et Nelson.
Genève, 16 mars 2021. Le nez levé vers le ciel, quelque 80 personnes s’arrêtent aux abords de Saint-Pierre. D’en bas, seul le carillon est audible, qui swingue, pulse et groove, interprétant les chansons du Cosmo Club, de Gaël Faye encore, avant de terminer avec ce «Mexico» chanté jadis par Luis Mariano.

«Aujourd’hui, nous sommes dieux.»

Le Cosmo Club, groupe genevois de pop, chantant au sommet de la cathédrale le refrain de sa chanson «Aujourd’hui, nous sommes dieux».
Genève, 16 mars 2021. Dans quelques minutes, les musiciens, tout là-haut, dans la flèche de cuivre, pointeront leur nez dehors pour saluer les auditeurs postés tout en bas sur les pavés.
1 commentaire
Trier:
    Silliard Marie-Josée

    J'aurai aimé être en bas de cette magnifique cathédrale.