Passer au contenu principal

Plus de 33’000 patients étudiésDeux chercheurs de l’UNIL contribuent à dézinguer la chloroquine

Une analyse confirme que l’hydroxychloroquine n’a aucun effet contre le Covid-19. Pire, dans certains cas, elle augmente le risque de décès.

Associée à un antibiotique, l’hydroxychloroquine augmente le risque de décès de 27% chez les patients hospitalisés.
Associée à un antibiotique, l’hydroxychloroquine augmente le risque de décès de 27% chez les patients hospitalisés.
AFP

Le débat sur l’efficacité, réelle ou supposée, de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 fait rage depuis des mois. Portés par le désormais célèbre professeur marseillais Didier Raoult, les partisans du médicament antipaludique ont dû se résigner à voir le traitement interrompu et même carrément interdit à large échelle dans de nombreux pays. Notamment sous l’impulsion de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de plusieurs essais cliniques. En cause: le médicament ne serait d’aucune utilité contre le virus. Publiée dans la revue «Clinical Microbiology and Infection», en ligne depuis ce jeudi matin, une méta-analyse particulièrement solide arrive aux mêmes conclusions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.