Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Histoire – 1872Un arbitrage américano-britannique fonde la vocation internationale de Genève

La salle de l’Alabama à l’Hôtel de Ville de Genève. Le Tribunal arbitral y a mis fin au conflit entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, à la suite de la guerre de Sécession. C’est également là que fut signée, le 22 août 1864, la Convention de Genève, acte fondateur du CICR.

Faire rendre gorge à l’Angleterre

«Nous avons habité une ville si éclairée qu’un éminent homme d’État a pu l’appeler le «grain de musc qui parfume le monde.»

Lettre des Américains au Conseil d’État genevois en septembre 1872
Maquette du navire corsaire «Alabama», offerte à l’État de Genève par son constructeur, M. William Vought. Salle de l’Alabama, Hôtel de Ville de Genève.