Passer au contenu principal

HommageUn ancien diplomate féministe s’en est allé

Il fut haut fonctionnaire international et président de la fédération internationale des inventeurs: Farag Moussa vient de mourir à l’âge de 91 ans.

Le docteur en sciences politiques avait démarré sa carrière au Ministère égyptien des affaires étrangères en 1951.
Le docteur en sciences politiques avait démarré sa carrière au Ministère égyptien des affaires étrangères en 1951.
GEORGES CABRERA

Il fut diplomate égyptien, haut fonctionnaire international et président de la Fédération internationale des inventeurs: Farag Moussa est décédé le 28 février à l’âge de 91 ans. Cet homme élégant et raffiné était aussi un allié de la cause des femmes. Pas surprenant qu’il ait épousé en 1997 la reporter féministe genevoise, Laurence Deonna, avec qui il a partagé cinquante ans de sa vie.

Né le 8 mai 1929 à Addis-Abeba, en Éthiopie, où son père, diplomate lui aussi, représentait l’Égypte auprès de l’empereur Hailé Sélassié, ce docteur en sciences politiques avait démarré sa carrière au Ministère égyptien des affaires étrangères en 1951, avant de rejoindre la Ligue des États arabes dès 1959. Expert en relations internationales, il gardait un souvenir magique de la signature des Accords d’Évian le 18 mars 1962: «Sous protection helvétique, la délégation algérienne séjournait au Signal-de-Bougy. En tant que diplomate de la Ligue arabe, on avait des passe-droits et on a pu vivre en direct ce grand événement historique!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.