Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Proche-OrientUn an après l’explosion au port de Beyrouth, rage et douleur au Liban

Le 4 août 2020, peu après 18 h 00 locales, la capitale libanaise bascule dans l’horreur, avec l’explosion de centaines de tonnes de nitrate d’ammonium, stockées depuis des années dans un entrepôt délabré et «sans mesure de précaution» de l’aveu même du gouvernement.

La catastrophe de trop

«Briser les os»

Léthargie

AFP

9 commentaires
Trier:
    yaPasàDire

    Il était une fois un petit pays prospère, mais qui s'est fait marcher sur les pieds par ses voisins sans jamais réagir.

    A méditer.