Passer au contenu principal

Chômage partiel à GenèveTrois millions récupérés suite à des réductions d’horaire frauduleuses

Plusieurs services contrôlent les aides versées pour les réductions d’horaire. Des chefs d’entreprise ont été épinglés.

Offres d’emploi dans un ORP. Leur nombre a baissé de 27% entre mai et juin selon Adecco.
Offres d’emploi dans un ORP. Leur nombre a baissé de 27% entre mai et juin selon Adecco.
Laurent Guiraud

Les réductions d’horaire et les indemnisations liées à la crise sanitaire peuvent tenter certains d’arrondir leur fin de mois. «Les contrôles opérés par la Caisse de chômage ont déjà permis de récupérer plus de 3,1 millions à ce jour», explique Laurent Paoliello, porte-parole du département responsable. Selon le fonctionnaire, plusieurs irrégularités provenaient de dirigeants s’octroyant un revenu supérieur au plafonnement autorisé par l’ordonnance fédérale Covid-19. Parfois, «certains se sont même déclarés dans plusieurs entreprises afin de percevoir des indemnités à double, voire plus». Une déclaration qui intervient alors que des bruits sur les abus des RHT au sein de diverses entreprises, bruits difficiles à objectiver, commencent à remonter dans les rédactions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.