Passer au contenu principal

Drame familial«Tout le monde a pleuré dans l’immeuble»

L’émotion est vive à Villeneuve (VD) dix jours après le massacre d’une famille entière lors d’un séjour au Kosovo. Rien ne laissait présager un tel bain de sang.

Unique suspect du triple homicide-suicide, le patriarche kosovar a été enseveli dans sa bourgade natale, au côté des corps de son ex-femme et de leurs deux fils.
Unique suspect du triple homicide-suicide, le patriarche kosovar a été enseveli dans sa bourgade natale, au côté des corps de son ex-femme et de leurs deux fils.
DR
De nombreux bouquets de fleurs ont été déposés sur le palier de l’appartement que louaient les trois victimes, au 2e étage de cet immeuble de Villeneuve.
De nombreux bouquets de fleurs ont été déposés sur le palier de l’appartement que louaient les trois victimes, au 2e étage de cet immeuble de Villeneuve.
Yvain Genevay/Le Matin Dimanche
La police judiciaire kosovare sur les lieux du drame, le 30 décembre 2020. L’épouse du tueur présumé venait de faire construire cette résidence secondaire dans la bourgade natale de son mari, au sud-est du Kosovo.
La police judiciaire kosovare sur les lieux du drame, le 30 décembre 2020. L’épouse du tueur présumé venait de faire construire cette résidence secondaire dans la bourgade natale de son mari, au sud-est du Kosovo.
DR
1 / 4

Sur le palier de l’appartement, des photos des deux fils défunts et des messages de sympathie déposés entre de nombreux bouquets de fleurs. Scotché sur la porte, un maillot d’entraînement du Bayern Munich, le club de cœur d’Arber (23 ans), fidèle milieu défensif amateur au FC Villeneuve-Sports. Le Vaudois, son frère de 19 ans, Hamdi, et leur mère (48 ans) ont été tués par balles le 30 décembre en fin de journée, dans la résidence secondaire que la quadragénaire venait de faire construire au Kosovo. La dépouille du père des deux jeunes avait été découverte dans la cour arrière de la bâtisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.