Passer au contenu principal

Encre bleueThune 2020: le top du top!

Herrmann

Qui l’eût cru? La collecte de la 25e Thune du Cœur est donc terminée et elle affiche un montant jamais atteint ni même espéré: 200’000 francs! Jules est estomaqué d’en avoir eu autant dans le bidon. Et moi pareil. J’ai beau me pincer, le résultat est bien là. C’est une formidable démonstration de générosité des Genevois pour les plus démunis d’entre eux! Car en ces temps de grande incertitude, les dons petits et grands n’ont cessé de nous parvenir en quantité et par tous les moyens possibles. Manquait juste le pigeon voyageur…

Ces dons nous sont arrivés sous pli postal, à l’ancienne, dans des bocaux de confiture, des enveloppes déposées à la réception de la Julie ou des ronds glissés dans la panse de Jules. Les virements postaux ou bancaires ont également alimenté le compte de la Thune, comme les SMS et TWINT, le mot dont se délecte Jean-Luc Bideau sur une vidéo qui a lancé cette collecte mémorable sur les réseaux.

Vous l’aurez sans doute remarqué: jamais nous n’avons été si peu sur le terrain pour lever des fonds, la faute à toutes les manifestations annulées. Et jamais nous n’avons été si présents partout ailleurs. Quand je dis nous, c’est l’ensemble de la rédaction, l’équipe web, le marketing, les réceptionnistes, le coursier et les personnalités genevoises qui nous ont donné un coup de main. Un vrai travail d’équipe!

Ensemble, on est plus fort, dit-on. C’est particulièrement vrai pour la Thune du Cœur: les uns donnent, dans la mesure de leurs moyens, à ceux qui n’en ont pas, ou plus.

Nous assistons à un bel élan de solidarité, tel que l’a dessiné Herrmann sur les cartes de remerciement, tirées gracieusement et joliment par l’entreprise Devillard. Je n’arriverai sans doute pas à les envoyer à tous les donateurs, vous êtes bien trop nombreux! Alors je vous adresse ici un immense, un gigantesque MERCI!