Passer au contenu principal

Chronique réseau et Toile«The Crown» fâche la couronne

L’actrice Emma Corrin incarne Lady Di dans la série .
L’actrice Emma Corrin incarne Lady Di dans la série .
Netflix

Proposée par Netflix depuis le dimanche 15 novembre, la saison 4 de «The Crown» fait jaser. En cause, la période, ou plutôt les protagonistes, qu’elle met en scène. Cette nouvelle saison traite, en effet, des années 80, qui verront deux femmes éclipser la reine: la princesse Diana et Margaret Thatcher, respectivement interprétées à l’écran par Emma Corrin et Gillian Anderson. Si les fans qui frémissaient dimpatience sont ravis, à Buckingham Palace, c’est la colère qui dominerait.

En cause: les guerres de pouvoir, le mariage arrangé entre Diana et Charles, et la liaison de ce dernier avec Camilla Parker-Bowles (maîtresse qu’il finira par épouser en 2005), des événements gênants qui n’ont forcément pas été oubliés par les scénaristes . Sans parler du portrait de l’héritier du trône, qui apparaît comme particulièrement insensible. Autre élément qui n’aurait pas manqué de choquer les Windsor: le récit en image du combat de la princesse de Galles contre la boulimie.

Officiellement, Élisabeth II et ses proches ne réagissent pas, évidemment, «never explain, never complain» (ndlr: «Ne te plains jamais, ne te justifie pas davantag), comme veut la règle.

Mais sur les réseaux sociaux, Emily Andrews, correspondante royale du «Daily Mail», confirme l’embarras de la Couronne. «Les membres de la famille royale n’ont jusqualors jamais dénoncé les «mensonges pernicieux» et les fausses déclarations du somptueux show, mais trop, c’est trop Il s’agit pour eux, selon leurs amis, de «créer le spectacle avec un budget hollywoodien» et de «présenter la fiction comme un fait», a-t-elle tweeté ce dimanche.

Selon les tabloïds britanniques, un intime de la famille royale assure que le prince William serait particulièrement irrité de voir les problèmes de sa mère ainsi jetés en pâture. «Il a le sentiment que ses deux parents sont exploités et présentés de manière fausse et simpliste pour gagner de l’argent.»

7 commentaires
    Jean-Marc Vaudiau

    C’est une fiction. Rien d’autre et surtout pas un document historique. On a affaire à des personnages et pas à des personnes. Mais cette 4e saison est plus people, donc moins prenante que les 3 premières.