Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Cryptomonnaies et énergies fossilesTesla n’accepte plus les paiements en bitcoins

«Nous sommes inquiets du recours de plus en plus important aux énergies fossiles pour miner des bitcoins», a indiqué Elon Musk dans un tweet.

1,5 milliard dans le bitcoin

Minage de bitcoins

Revers pour la cryptomonnaie

AFP

16 commentaires
Trier:
    Jacques Gaillard

    1/2 Résumons (ça se passe sur 4 mois):

    a) j'achète des bitcoins pour 1,5 mia de dollars.

    b) je proclame urbi et orbi (surtout orbi, car coup de bol, je vends mes bagnoles dans le monde entier) que j'accepte d'être payé en bitcoins.

    c) comme je suis mondialement connu, le peuple pense "alors, le bitcoin, c'est sérieux", et il achète des bitcoins, ce qui fait monter son cours du change.

    d) je revends mes bitcoins pour 2,48 mia de dollars, réalisant donc en quatre mois un bénéfice de 980 millions de dollars.

    e) je "découvre" l'effet climatique maléfique du "minage" du bitcoin, et c'est là que se trouve le vrai scandale, car Monsieur Musk est très loin d'être stupide, il connaissait évidemment la consommation colossale d'énergie de ce machin-là.

    f) je proclame que je me repens, et que désormais, mes voitures ne sont plus à vendre en bitcoins.

    Ça, c'est le passé et le présent, voici l'avenir:

    h) les gens perdent confiance et vendent, le cours du bitcoin chute, et "découvrant" qu'au fond le minage du bitcoin est fait surtout avec des énergies renouvelables je pourrai en racheter dès qu'il retrouvera le cours où je l'avais payé, ou plus bas, proclamant "je savais pas moi, hein?" Comme il ne "savait pas" 4 mois avant, que le bitcoin était créé avec de l'énergie carbonée.

    i) Ce qui me permettra de tenir parole: «Tesla ne vendra pas de bitcoins et nous l’utiliserons pour des transactions dès que les mines seront alimentées par des énergies plus durables».