Passer au contenu principal

Mises en examen pour violsTariq Ramadan: l’expertise qui décrit l’emprise

Le rapport psychiatrique sur les plaignantes note des «pratiques imposées» révèle Le Figaro.

Tariq Ramadan au palais de justice de Paris le 13 février.
Tariq Ramadan au palais de justice de Paris le 13 février.
THOMAS SAMSON/AFP

C’est un rapport psychiatrique qui marque un tournant dans la procédure contre Tariq Ramadan. «Bien plus qu’un tournant! renchérit Me Eric Morain, avocat de «Christelle», l’une des femmes qui accusent le théologien suisse de viol. C’est une démonstration scientifique magistrale de ce que le dossier établit: mépris, mensonges et manipulations de la part de Tariq Ramadan sur ses victimes.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.