Ce sera long, dur et chaud pour la Suisse

FootballLa sélection de Vladimir Petkovic n’a pas eu de chance au tirage, samedi, à Bucarest. Elle affrontera l’Italie, la Turquie et le Pays-de-Galles lors de l’Euro 2020 et jouera ses matches à Rome et Bakou.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce qui devait arriver arriva. Habituée des tirages «jouables», l’équipe de Suisse doit faire un peu grise mine aujourd’hui. Elle sera opposée lors du prochain championnat d’Europe disséminé dans douze villes du Vieux Continent aux sélections galloise (13 juin à Bakou), italienne (17 juin à Rome) et turque (21 juin à Bakou). Sur le papier, elle doit passer la rampe, car les deux premiers de chaque groupe, ainsi que les quatre meilleurs troisièmes passeront en huitièmes de finale.

Mais l’équipe de Suisse est tout de même tombée dans la poule que tout le monde voulait éviter. Non pas parce que l’Italie est injouable, que la Turquie fait peur ou que le Pays-de-Galles est un monstre européen, mais surtout parce que cela voulait dire qu’il faudra aller jouer deux fois à Bakou, en Azerbaïdjan, en plus de Rome. Un défi logistique, car la capitale azérie est à un peu moins de six heures de vol de Zurich.

Vladimir Petkovic et son staff auront donc des choix cornéliens à faire dans les prochaines semaines. Est-ce que l’équipe de Suisse prendra ses quartiers au pays et passera de longues heures dans les avions? Ou alors le «Mister» et les siens décideront de stationner quelques jours en Azerbaïdjan? Le fait de jouer le premier et le troisième matches sur les rives de la Mer Caspienne complique encore l’équation pour le voyagiste officiel de la «Nati»…

Après, sur le plan sportif, la Suisse n’a pas vraiment à se plaindre. L’Italie de Robert Mancini a certes remporté tous les matches de sa poule J des éliminatoires avec une différence de buts de +33, mais elle n’avait pas des foudres de guerre à affronter non plus. La Finlande (2-0 et 2-1), la Grèce (2-0 et 3-0), la Bosnie (2-1 et 3-0), l’Arménie (9-1 et 3-1) et le Liechtenstein (6-0 et 5-0) sont tous passés à la moulinette des vainqueurs de l’Euro de 1968.

Ensuite, jouer la Turquie à Bakou sera tout sauf un cadeau, car l’atmosphère y sera forcément hostile. Sur le pré, en prime, les joueurs de Senol Gunes ont disputé la première place du groupe H des qualifications à la France, qu’ils avaient d’ailleurs battue sur leur pelouse 2-0, avant d’aller arracher un nul à Paris (1-1). Le Pays-de-Galles, lui, s’est qualifié dans la poule E lors de la dernière journée, au nez et à la barbe de la Slovaquie et la Hongrie.

Le match d’ouverture de cet Euro sera disputé le 12 juin prochain entre l’Italie et la Turquie. Ce tirage au sort a aussi permis de rêver un peu en attendant l’été. Le groupe F, notamment, fait figure de «poule de la mort», avec la France, le Portugal et l’Allemagne, soit les deux derniers champions du monde et le champion d’Europe en titre. Epargnés par le sort depuis quinze ans, les «Bleus» font grise mine.

Les autres belles affiches de cette phase de poule très attendue sont à chercher dans la poule D, qui mettra aux prises les vice-champions du monde croates à l’Angleterre. Parmi les favoris, la Belgique (Finlande, Russie, Danemark), l’Espagne (Suède, Pologne, vainqueur des play-off de la Ligue B) et les Pays-Bas (Ukraine, Autriche, vainqueur des play-off de la Ligue D) n’ont pas vraiment à se plaindre.

Créé: 30.11.2019, 19h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mayor et Queloz reçoivent leur prix Nobel à Stockholm
Plus...