Passer au contenu principal

Conseils en management«Suivre les consignes libère l’esprit»

Franck Pierrot a été chef de groupe au GIGN: «Lorsque j’ai rejoint la société civile, cet entraînement m’a été très utile. Je n’ai jamais eu peur (…) du risque inhérent à l’aventure de l’entrepreneuriat.»

Dans votre jeunesse, vous ne supportiez pas l’autorité. Aujourd’hui, votre point de vue est différent: les règles existent pour nous permettre de nous concentrer sur l’essentiel…

À l’armée, vous avez toujours des anticonformistes qui passent leur temps à remettre en question les règles. Quelle perte d’énergie! Suivre les consignes libère l’esprit et permet de découvrir de nouveaux espaces de réalisation. J’ai toujours en tête une expédition dans la forêt guyanaise lors de laquelle nous avions pour instruction de frapper avec une machette les arbres avant d’y accrocher nos hamacs. Pressé par la tombée de la nuit, un camarade a négligé cette étape. Quelques minutes plus tard, l’un des deux arbres, pourri, lui est tombé dessus et lui a fracturé le bras. Certaines règles sont fastidieuses. Il faut pourtant apprendre à les utiliser comme un moyen d’accéder à l’expérimentation. En effet, en plus d’un douloureux accident, le gendarme qui s’est cassé le bras a dû interrompre sa formation dans la forêt. Cela étant dit, la finalité d’une règle n’est pas son application aveugle. Elle doit pouvoir être transgressée consciemment lorsque la situation le requiert.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.