Le WWF et Suisse Eole vont faire front commun

Energie éolienneLes deux parties s'engagent pour la réalisation du plan de l'Alliance Environnement prévoyant 400 éoliennes en 2035

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’énergie éolienne fait son chemin, même parmi les défenseurs de l’environnement. C’est le message qu’ont fait passer hier Suisse Eole et le WWF Suisse. Les deux organisations ont prévu de s’entendre afin d’établir un dialogue constructif sur l’exploitation de la force du vent. «Il ne s’agit pas d’un accord formel couché sur le papier», précise Isabelle Chevalley, conseillère nationale (Vert’lib./VD) et présidente de Suisse Eole. Convaincus que des solutions consensuelles et défendables sont possibles, le WWF et Suisse Eole s’engagent en faveur de la réalisation de 400 installations, ce qui correspond au scénario 2035 de l’Alliance-Environnement.

Par le passé, les deux organisations ont déjà collaboré de manière positive. Réunies autour d’une table ronde, elles discutent des critères d’évaluation des projets d’énergie renouvelable, des mesures de protection de l’environnement, des craintes ou des oppositions des associations de défense de la nature. Ces dernières sont d’ailleurs invitées à participer à ce dialogue, soulignent le WWF et Suisse Eole.

Pas d’illusions

Isabelle Chevalley ne se berce cependant pas d’illusions. Si Greenpeace «est à fond pour le développement des énergies renouvelables», les relations avec Pro Natura et la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage sont plus chaotiques. «Rien ne sert de discuter avec Pro Natura Suisse si les sections cantonales font systématiquement recours contre les projets d’éoliennes, soupire la conseillère nationale. Si les sections ne sont pas liées par les engagements de l’association faîtière, il n’y a pas d’accord possible.»

Le fait que le WWF dépose des recours en son seul nom facilite grandement la discussion, selon Isabelle Chevalley. Et de citer les parcs éoliens de Gries (VS) et de la Montagne de Buttes (NE) où la collaboration a permis de faire avancer les dossiers. Tel n’est pas le cas avec les recours collectifs lancés par Pro Natura, BirdLife Suisse, Helvetia Nostra et la Fondation pour le paysage. «Il n’est pas possible alors de convaincre toutes les parties, surtout que certaines sont opposées par principe aux éoliennes», explique la Vaudoise.

Confusion de niveau

Pour Nicolas Wüthrich, responsable de l’information à Pro Natura, il y a là une confusion de niveau. «Le WWF et Eole Suisse agissent au niveau de la planification globale. Et nous sommes, nous aussi, favorables à l’objectif de l’Alliance-Environnement.» Mais Pro Natura intervient surtout à l’échelle des projets précis, «lorsque la mise à l’enquête permet de savoir de quoi on parle et que l’on peut évaluer l’impact de l’installation», explique le porte-parole romand. C’est alors que l’association va dire si un projet est satisfaisant ou non et, le cas échéant, discuter des modifications qui peuvent être apportées. «On nous accuse à tort de manifester une opposition de principe aux éoliennes, mais ce n’est pas le cas.»

Nicolas Wüthrich souligne aussi le fait qu’un cadre légal sur la protection de l’environnement existe. «En insistant pour que les promoteurs de l’énergie éolienne s’y conforment, Pro Natura joue son rôle dans la protection des espèces», conclut-il.

Créé: 05.12.2016, 19h05

Articles en relation

Les rotors géants du Nufenen ouvrent-ils une nouvelle ère?

Energie Perché à 2500 m d’altitude, le parc éolien le plus haut d’Europe sera inauguré vendredi. Retour sur une aventure hors normes. Plus...

Souffle d'espoir pour les éoliennes au Mont-Crosin

Energie Les turbines du plus grand parc éolien de Suisse vont être remplacées. Mais les opposants ne sont pas près de désarmer. Plus...

«Vaud a le plus grand potentiel éolien de Suisse»

Energie Boosté par le succès du parc éolien de Vallorbe en juin, et par les vents favorables de la Berne fédérale, le Canton relance la machine éolienne. Et réajuste sa planification. Plus...

Le plan éolien tourne à vide

Energie Tous les projets sont bloqués. Partisans et opposants attendent l’arbitrage fédéral. Plus...

Le procureur fustige le silence des SIG au sujet de la corruption

Eoliennes et corruption Le Ministère public réclame des peines de deux ans et de dix-huit mois de prison avec sursis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.