WC mobiles le long de l'A2 contre les pipis sauvages

Canton d'UriLes autorités uranaises ont installé des toilettes mobiles le long de l'A2 pour les automobilistes pris d'un besoin pressant.

Ces WC mobiles sont nettoyés une fois par semaine.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les voyageurs pris dans les bouchons du Gothard et par un besoin pressant peuvent se soulager dans des toilettes Toi Toi. Ces WC mobiles sont disponibles d'avril à octobre le long de l'A2 et sont nettoyés une fois par semaine, davantage en haute saison.

Le but est également de lutter contre les soulagements «sauvages» dans les buissons, expliquent les autorités uranaises. L'offre existe depuis 2010. L'entretien d'un WC est d'environ 50 francs par semaine et effectué par une entreprise privée.

Il n'existe aucune obligation légale en Suisse d'installer des toilettes mobiles, souligne Maurus Achermann, de l'entreprise Toi Toi. A sa connaissance, aucune autre autoroute que l'A2 n'en est munie. Les toilettes sont solidement fixées afin qu'elles ne soient pas balayées sur l'autoroute en cas de tempête. (ats/nxp)

Créé: 17.07.2019, 17h21

Articles en relation

Pas de toilette à la maison: elle divorce

Inde Un tribunal indien a autorisé le divorce d'une femme au motif que le domicile de son mari ne disposait pas de toilettes. Plus...

Il s'arrête pour une pause pipi, sa voiture disparaît

Autriche Un Polonais en transit dans les Alpes était arrêté sur une aire de repos quand sa voiture est tombée d'une falaise de 150 mètres. Plus...

Son pipi lui a coûté plus de 1300 francs

Pologne Un jeune Israélien qui avait uriné en mars sur le mémorial d'Auschwitz a été condamné mardi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.