Violences envers des policiers: sévérité requise

SuisseLa commission des affaires juridiques du Conseil des Etats propose entre autres de quadrupler la peine minimale actuelle pour certaines voies de fait envers les policiers.

Les violences envers des policiers devraient être plus sévèrement punies à l'avenir.

Les violences envers des policiers devraient être plus sévèrement punies à l'avenir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les peines infligées aux auteurs de violences contre les policiers et les autorités doivent être durcies. De même que celles infligées en cas de lésions corporelles graves. La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats a approuvé à l'unanimité le projet d'harmonisation des peines l'exigeant.

La commission estime que la révision ne doit pas toucher à la structure fondamentale du Code pénal, indiquent mercredi les services du Parlement. Elle doit s'en tenir à la question du niveau des peines, et non pas la description des comportements punissables.

Les infractions doivent continuer d'être formulées de façon relativement générale dans le Code pénal et, en conséquence, les peines s’inscrire dans un cadre relativement large. Les juges disposent ainsi d’une grande marge d’appréciation.

La commission tient à ce système et ne s'est attelée qu'à augmenter ponctuellement les peines. En cas de lésions corporelles graves intentionnelles, la peine privative de liberté minimale doit être doublée à un an contre six mois actuellement.

Peines quatre fois plus lourdes

Par 7 voix contre 5, elle propose par ailleurs de quadrupler la peine minimale actuelle pour certaines voies de fait envers les policiers. La douloureuse passera de 30 à 120 jours-amende pour les actes de violence en groupe contre les autorités et les fonctionnaires.

Une minorité n'est pas d'accord. Elle propose que ces derniers délits envers les autorités soient considérés comme des cas graves et sanctionnés par une peine privative de liberté de trois ans au plus. Les peines pécuniaires seraient réservées aux cas moins graves. La peine pécuniaire devrait en outre être exclue dans certaines situations.

Le projet initial du Conseil fédéral visait les infractions contre la vie et l'intégrité physique, mais également celles contre l'intégrité sexuelle. La commission des affaires juridiques des Etats a toutefois estimé début janvier que la redéfinition du viol devrait faire l'objet d'un projet distinct pour avancer plus rapidement sur l'harmonisation des peines. Elle a chargé l'administration de préparer un projet d'ici l'été. (ats/nxp)

Créé: 12.02.2020, 11h09

Articles en relation

Ils agressent des policiers avant un match de hockey

Bienne Avant la rencontre de hockey sur glace opposant le EHC Biel-Bienne et le HC Lugano samedi à Bienne, plusieurs supporters ont agressé des policiers qui voulaient contrôler leur identité. Quatre hommes ont été arrêtés. comm.

Les pompiers et policiers bientôt moins amendés?

Suisse La législation sur la circulation routière ne tient pas assez compte des circonstances difficiles des services d'urgence, en Suisse. Plus...

Des manifestants tabassent des policiers

Hong Kong Des agents de police en civil ont été frappés dimanche à Hong Kong par des manifestants pro-démocratie. Les forces anti-émeute ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser la foule. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...