Passer au contenu principal

Viola Amherd nommera-t-elle une femme à la tête de l’armée?

La succession de Philippe Rebord a commencé. Vu sa sensibilité, la ministre pourrait choisir une cheffe.

Viola Amherd, ministre de la Défense, a informé le Conseil fédéral de la mise sur pied d’une commission de sélection pour trouver un successeur à Philippe Rebord.
Viola Amherd, ministre de la Défense, a informé le Conseil fédéral de la mise sur pied d’une commission de sélection pour trouver un successeur à Philippe Rebord.
Keystone

Déterminée à promouvoir la place des femmes à l’armée, Viola Amherd osera-t-elle aller jusqu’à nommer une femme à la tête de la grande muette? La place est libre depuis que Philippe Rebord a annoncé sa démission, jeudi. La ministre de la Défense a informé le Conseil fédéral de la mise sur pied d’une commission de sélection pour trouver un successeur. Le profil du candidat idéal sera défini ensuite. «Les critères ne seront pas politiques, mais factuels», a précisé la démocrate-chrétienne. Et pour le moment, aucun candidat ne sort du lot.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.