Vingt-cinq vidéos pour mieux comprendre le Coronavirus

SantéFace aux questions, craintes et fausses informations, les Hôpitaux universitaires genevois ont déployé un dispositif assez exceptionnel. Leurs spécialistes y répondent via YouTube.

But de l'opération: de la pédagogie et la diffusion d'informations précises.

But de l'opération: de la pédagogie et la diffusion d'informations précises. Image: HUG

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel. Face à l'avalanche de questions, de craintes et pire encore, de fausses informations liés au Coronavirus, le service média des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) a réquisitionné ses spécialistes, des infections virales ou des maladies infectieuses par exemple, et dans d'autant de domaines (liste non exhaustive) que la médecine tropicale et humanitaire, la pneumologie, ou encore l'ingénierie biomédicale.

Depuis le 29 janvier, ce ne sont pas moins de vingt-cinq vidéos qui ont été publiées sur la plateforme YouTube des HUG. Et dans lesquelles les spécialistes répondent aux questions que certains peuvent se poser, telles que: «Comment fonctionne le test de dépistage du Coronavirus?» – «Comment réagissent les poumons face au virus?» – ou encore «Pourquoi croise-t-on beaucoup de personnes portant un masque à l'hôpital?»

Contactés, les HUG reconnaissent le caractère exceptionnel de l'événement. «Nous ne pouvions malheureusement pas répondre à toutes les demandes des médias et interrogations du public, expliquent-ils. Nous avions à cœur et c'est notre rôle d'établissement public, surtout face aux fausses rumeurs qui avaient circulé, de diffuser de l'information la plus juste et précise possibles.

Créé: 06.02.2020, 18h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...