Passer au contenu principal

Où est passé le vin argentin importé par Giroud?

L'encaveur valaisan, soupçonné d’avoir commercialisé du vin étranger comme vin suisse, a été mis en prévention par la justice.

Le négociant en vin Dominique Giroud a-t-il mis sur le marché des centaines de milliers de litres de vin suisse coupé avec du vin étranger? En Valais, tout le monde se pose la question depuis le début de la semaine. Le doute a commencé à germer lundi quand le Conseil d’État valaisan a révélé avoir déposé quatre plaintes pénales, il y a un an, pour mettre fin à des pratiques illégales dans le domaine de la viticulture. «Parmi les irrégularités supposées, il y a la commercialisation de vins étrangers sous l’AOC Valais», précisait le gouvernement dans son communiqué.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.